Journal de Nono

← Retour au journal

janvier 2013

Ne rien dire

Nouvelle année = nouveau départ? J'aimerais bien, mais qu'est ce qu'il va changer? pas grand chose, à part moi. Hier soir je suis sortie finalement. J'suis d'abord allée faire un tour chez mes parents. Erreur. Qu'ai je vu? Ma mère ayant picolé. Deux semaines après être sortie de cure, elle remet ça............................................ A quoi ça sert de dire à quel point j'en ai marre, à quel point j'aurais pas la force d'aller lui apporter à bouffer tous les soirs alors que j'ai un boulot de merde à côté. A quel point j'ai pas envie d'appeler les médecins. Et j'en (...)

C'était chouette

Demain reprise du boulot. Comme je n'ai pas envie. C'était chouette ces vacances, c'était chouette: 1. d'aller à la patinoire alors qu'il y avait trop de monde sur la glace (700 personnes) 2. de galérer pour trouver des cadeaux de noël 3. de croiser S. par hasard le 24 au matin 4. d'aller au marché de noël avec ma mère 5. de glander dans mon appartement 6. de galérer pour trouver quelque chose à faire le 31 7. passer une bonne soirée de nouvel an 8. d'aller au ciné seule 9. d'arriver à dormir le matin (oui finalement j'ai réussi) 10. que S. vienne le vendredi des vacances 11. (...)

Petite conversation utile

J'suis pas allée bosser jeudi et vendredi, j'ai choppé la gastro. Tout le monde va croire que j'ai fait exprès pour avoir 2 jours de vacances supplémentaires. Tant pis. Petite conversation de moi à S : Moi: j'exige qu'on ressorte ensemble ! S: ouah tu exiges, carrément ? ^^' Moi: et ouais ! S: mais euh... si je suis pas d'accord ? Moi: qu'importe S: ce sera non quand même... Moi: tant pis C'est bien, ça va me remettre dans la réalité. J'y ai rêvé pendant 2 semaines. Maintenant il faut atterrir. (...)

Aujourd'hui je pleure

Retour au boulot depuis quelques jours, j'ai été surprise que personne ne me fasse de réflexion désobligeante sur le fait que je n'étais pas là la semaine dernière. Mais j'ai toujours cette impression d'être la cinquième roue du carrosse. Aussi bien dans le travail, que dans les relations entre collègues. Peut être que s'il y avait eu des filles dans l'équipe, ça aurait été mieux. C'est sûr même. Niveau sentimental, le néant. D'un côté je reverrai bien J. pour les bons moment passés. Mais juste après je repense à son mode de vie, aux derniers mois qui étaient pourris, (...)

Nulle

Je ne vous ai pas dit à quel point je me sens nulle. Ou peut être que si mais je n'ai pas assez détaillé. J'ai voulu écrire hier mais je n'avais pas les mots. J'ai ce ressenti dans tous les domaines. Mais le pire c'est au boulot, j'suis pas à l'aise avec les autres, je me sens stressée et incompétente. J'ai l'impression de ne faire que de la daube, d'être débile, d'être lente, de ne servir à rien, de faire semblant. Et de ne pas être intelligente. Sérieux, j'ai l'impression que les autres pensent que j'ai 2 de QI. J'm'y sens pas bien de chez pas bien. Des fois, j'me dis (...)

//

Un dimanche. Ce matin j'suis allée courir... 10 min. Après, j'ai pas réussi à redémarrer, j'avais un point de côté qui ne passait pas. Avec mon coeur à 90 pulsations/minute, j'vais pas bien loin. Mais au moins j'ai fait un peu de sport. J'me sens fatiguée/déprimée/sans motivation/j'ai juste pas envie. Enfin bon, j'montre rien aux autres. J'leur dis que le boulot ça va. Et que tout roule. (...)

Free de chez free

Ce soir, j'ai bataillé par sms avec J. pour qu'on se remette ensemble. Pour en arriver à la conclusion qu'il ne veut plus. Et au lieu de m'effondrer, et d'être triste. J'me suis sentie............. soulagée, comme si on m'enlevait un poids. J'me sens libre. Free de chez free. J'trouve cette sensation tellement géniale. Comme si tout pouvait arriver. Comme s'il y'avait plein d'espoir. Peut être que j'ai essayé de revenir vers lui par mauvaise conscience ou j'sais pas quoi. De toute façon, c'était devenu nul, je l'ai bien écrit par moi même. Je ne regrette pas. J'lui laisse (...)

The written letter

Lettre à J. J'ai besoin d'écrire ces mots pour qu'ils ne restent pas enfermés dans ma mémoire. Je suis tellement désolée d'avoir tout envoyé valser. Je n'essayerais pas de revenir sur les raisons de mon comportement, car aujourd'hui tout ça n'a plus de sens. Je voulais te dire que le début de notre relation était géniale. J'avais l'impression d'avoir enfin trouvé la personne qu'il me fallait. C'était beau. J'ai vraiment cru que tu étais celui pour qui j'étais en vie sur cette terre. J'étais (...)

Comble le vide

Je comble le vide. Je m'empiffre de sucre pour me sentir bien et m'anesthésier. Je dépense cher comme si c'était indispensable. J'ai envie de fumer alors que je ne fume pas. La semaine dernière ça n'allait pas fort. J'ai envoyé à J. des sms du fond du trou pour lui dire que je n'étais rien sans lui et tout le blabla. Il n'a pas trop répondu. Alors j'ai décidé de l'effacer de partout, facebook, numéro de portable. C'est mieux pour moi. J'y pense beaucoup moins. Mais je comble le vide... (...)