Journal de Nono

← Retour au journal

mars 2013

Voie

Avertissement: écrit déprimant I'm scared. J'ai peur de perdre l'appartement. J'veux dire que mon contrat s'arrête le 30 juin, et si j'suis pas renouvelée, j'vais devoir retourner chez mes vieux. Retourner dans un appart où je n'aurais pas de vie, où il y a cette odeur de cigarette, d'alcool et de dépression. Déjà que ça me plombe le moral d'aller chez mes vieux 2h par semaine, alors y retourner, j'vais me flinguer. Quand j'y suis allée l'autre jour, c'était vraiment pathétique, j'avais l'impression de retourner à mes 7 ans. Ma mère bourrée, qui va tous les quarts d'heure (...)

Un jour

Je ne regrette plus du tout d'avoir largué J., j'ai juste fait le bon choix. C'était Le choix à faire. Quand j'y repense, j'étais devenue déglinguée moi aussi. J'veux dire qu'à force de me coller à lui, ça me faisait un patch immense de cannabis. Sans compter que chez lui, c'était un brouillard invisible de THC. Et puis, quand ses potes venaient pour fumer, 1h après j'rigolais pour rien. Comme par hasard. A tout ça, je rajoute que j'étais angoissée sans raison, j'étais beaucoup moins concentrée dans le boulot. C'était devenu bizarre tout ça, et je m'en rendais pas (...)

Next time

ça fait un million d'années que je n'ai pas écrit. Je vais plutôt bien, malgré des points négatifs. Le boulot se passe de mieux en mieux, l'autre jour j'ai passé un entretien individuel (le premier de ma vie, oui parce qu'avant j'étais en intérim et donc je n'étais rien). En gros, mon chef m'a dit qu'au début j'étais nulle, mais que depuis j'ai progressé. Et surtout, il m'a sorti une phrase qui m'a fait tilter, "on sent que depuis un mois ça va mieux", et là, j'ai de suite pensé à la rupture avec J. Même si ça fait plus longtemps que c'est fini. J'me suis dis que si ça (...)