Journal de Nono

← Retour au journal

juin 2013

Now, I can go

Need to write now ! Hier soir j'ai appris par C., que J. avait une copine. Au début, ça m'a fait un pincement au coeur, puis du stress. Et j'ai continué la conversation comme si de rien était. J'ai, je pense, n'avoir rien l'aissé transparaître. Alors, j'ai commencé à me dire "flûte, elle est mieux que moi", "moi j'ai pas encore retrouvé quelqu'un, est ce que je retrouverai quelqu'un un jour?", "ais je fait le bon choix?", "et si j'étais encore avec lui, ça serait comment", etc... Et puis, après quelques instants, j'ai été contente pour lui. J'me suis dit que je n'ai plus (...)

Arrêter

Aller j'écris. La semaine dernière on peut clairement dire que j'étais au fond du trou. Ce qu'il s'est passé c'est que le lundi j'ai eu un audit blanc dans le cadre du boulot. En gros, le but de mon projet pour lequel j'suis payée, c'est de passer cet audit pour pouvoir faire des essais ensuite. L'audit final sera en septembre, mais d'ici la c'est la galère. Alors y'a eu cet audit blanc. Au début de la journée, j'étais motivée, et puis quand j'ai commencé à avoir les questions pièges dans les dents, j'ai stressé. Au bout d'un moment, j'ai compris que j'passerais pour une conne (...)