Journal de Nono

← Retour au journal

août 2017

Suite

Les vacances.. On va dire que ça va pour le moment. C'est ni nul, ni bien. La conversation a commencé avec le collègue sur le réseau social. J'ai un peu peur à chacune de ses réponses. Peur de lire un truc qui me plait pas. Et si ce feeling subjectif ne correspondait pas à la réalité? Je serais déçue évidemment. Et puis, tout ce que je dis il faudra l'assumer en réel après. Si encore, je ne le voyais plus dans cette boite, au moins je me poserai un peu moins de questions, j'aurais moins honte de lui parler. Mais là, je vais le revoir encore une semaine. Donc hors de question (...)

temps libre

Livrer mes propres faiblesses et sortir tout ça de mon cerveau, c'est un peu le but de ce paragraphe. Bon je laisse béton, c'était un plan foireux déraisonnable, une mauvaise interprétation de la réalité. Pourtant, j'ai cru qu'il y avait des signes. Le dernier jour encore, il a mis sa main contre la mienne quand je lui avais demandé de me montrer un truc au boulot. C'est quand même bizarre ce comportement, ça ne se fait pas! Je considère que j'en ai fait beaucoup, j'ai pris le contact, j'ai entamé la discussion, je lui ai fait comprendre que j'étais seule. Maintenant j'arrête. (...)

En reculant

Après une semaine de vacances, je commence à me sentir mieux. Je sens que l'énergie revient, la preuve, j'en ai marre de dormir.. J'ai beaucoup fait la sieste, j'ai lu, j'ai écouté de la musique, j'ai revu C. en toute courtoisie. A propos du collègue, la conversation a continué. Genre, il était venu me parler l'autre jour vers 23h et puis on a papoté, ça m'a fait plaisir. Le fait qu'il vienne me parler aussi tard m'encourage à penser qu'il y a peut être une chance. J'ai toujours le côté raisonnable, dans mon cerveau, qui a grave la honte quand je lui envoie un message. Et je (...)

Table basse

Petit coup de blues. Je vais devoir m'absenter 4 jours, et je vais laisser le chat. J'ai demandé à mes voisins de venir lui donner à manger. Je compte lui laisser la fenêtre entre ouverte avec le volet ouvert sur 15cm. Le risque de cambriolage est là et ça me contrarie énormément. Ce chat passe sa vie dehors. Je n'ai pas trouvé d'autre solution. Alors je me fais des plans où je vais coincer la fenêtre avec des packs d'eau, la table basse, des chaises, laisser des lumières allumées.. mais je flippe sa race. A part ça, j'ai revu J. l'autre jour.. ça s'est bien passé, je n'ai (...)

Bruine

Je suis rentrée de là où j'étais et ça s'est bien passé. On ne m'a pas cambriolé. Et pour le chat, il n'a pas l'air de bouder, en même temps j'avais demandé aux voisins de venir lui donner à manger et ils sont venus deux fois par jour. C'est quand même gentil, je crois que je leur fais un peu pitié parce que je vis seule et qu'eux ils sont en couple. Pour le collègue, je suis retournée dans une phase de honte absolue. Depuis vendredi, il ne me parle plus. Alors, je n'assume plus. J'ai l'impression d'en avoir trop dit, trop dit de conneries. Je suis peut être trop jeune pour (...)

Vision

Je me dis que j'ai peut être des dons de voyance, car au final on m'a bien cambriolé... la voiture.. Hier, le voisin tambourine à ma porte, déjà j'étais en mode péquenaud dans mon canapé, et il me dis qu'on a ouvert toutes les voitures. Moi qui voulais passer la journée à glander, c'était mal barré. J'ai donc pris ma douche, et puis je suis allée voir dans le parking sous terrain que je paye 55 euros par mois (parking sans portail évidement). Et en effet, ça fait bizarre d'arriver et de voir la portière côté conducteur ouverte, la petite vitre cassée, la boite à gants (...)

Connecteur

Je suis tellement HS d'avoir repris le boulot. Autant moralement que physiquement. En plus, j'ai senti que mon système immunitaire a lutté contre quelque chose car ce matin j'avais un ganglion enflé, et pas l'autre. Je pense que c'est à cause de cette clim à la con qui est partout. Bon, avec le collègue ça s'est concrétisé. Je peux dire que ça fait une semaine que je suis avec lui. En fait, c'était un vieux garçon habitué au célibat. Etant donné que ça n'est plus un collègue maintenant, je vais le nommer Cy. Cela s'est fait vendredi dernier. On s'était mis d'accord pour (...)