Journal de Nono

← Retour au journal

décembre 2017

Vider mon sac

Cette semaine, j'ai reçu un coup de fil. C'était la boite où j'avais envoyé la candidature en octobre. C'est dingue. Je ne pensais pas que leur recherche était toujours d'actualité, car l'annonce avait disparue genre 2 semaines après que j'ai postulé. Je me rends compte que mon CV n'est pas si pourri au final. Je crois que le jour où je partirai de cette boite, le jour où je rendrai définitivement ce badge, je pleurerai de joie. Genre ce serait la fin de la prison. Comment j'en ai marre de toutes ces galères. Ces petits trucs agaçants qui sont toujours là. Genre le logiciel (...)