Journal de Nono

Barque

Ca y est. On avance.
Ca commence à être le stress.
Mardi dernier une entreprise m’a contacté en me disant qu’ils étaient très intéressés par mon profil. C’était l’entreprise de ma dernière candidature.
Et aujourd’hui je les ai rencontré.
Par chance, j’avais posé mon jeudi et mon vendredi. C’est le destin, car dans la boite où je suis, je dois prévenir 2 semaines avant pour poser un rtt et 1 mois avant pour poser un congé.
Bien sur, on ne fait pas dans le pratique.
Donc j’avais posé ces 2 jours, il y a un mois. Comme quoi, j’ai eu du flair.
L’entretien s’est bien passé dans l’ensemble, j’ai d’abord rencontré 2 personnes techniques. Je me suis présenté, ils m’ont présenté le poste. Des trucs classiques.
Ils avaient l’air vraiment intéressés.
Et puis, j’ai visité les laboratoires.
Et enfin, j’ai rencontré la drh. Elle m’a clairement dit que pour le moment, j’étais la seule candidate.
Tout ça me fout grave la trouille.
Genre, je culpabilise par rapport au chef, car je ne l’ai pas prévenu que je cherchais. Et là, ça se concrétise sérieusement.
Je culpabilise grave, grave, grave.
Le pire c’est comment je vais annoncer ça, si c’est positif.
Mais, j’étais obligée c’est tout. C’est pour mon équilibre.
Je vais jeter un pavé dans la mare.
C’est la vie.