Journal de Nono

Suite

Les vacances.. On va dire que ça va pour le moment. C’est ni nul, ni bien.

La conversation a commencé avec le collègue sur le réseau social. J’ai un peu peur à chacune de ses réponses. Peur de lire un truc qui me plait pas. Et si ce feeling subjectif ne correspondait pas à la réalité ?
Je serais déçue évidemment.
Et puis, tout ce que je dis il faudra l’assumer en réel après. Si encore, je ne le voyais plus dans cette boite, au moins je me poserai un peu moins de questions, j’aurais moins honte de lui parler. Mais là, je vais le revoir encore une semaine. Donc hors de question de raconter n’importe quoi, ou d’être trop directe. J’ai trop la trouille qu’il se moque de moi avec les autres, et si j’étais ridicule ?
Tout ça, ça n’a rien de raisonnable.
Malgré tout, l’objectif qui serait pas mal, serait de savoir s’il est célibataire, et si oui est-ce qu’il est intéressé. Il va falloir s’y prendre habilement.
J’ai l’impression qu’il faut que je grimpe l’Everest.