Journal de Nono

Table basse

Petit coup de blues.
Je vais devoir m’absenter 4 jours, et je vais laisser le chat. J’ai demandé à mes voisins de venir lui donner à manger. Je compte lui laisser la fenêtre entre ouverte avec le volet ouvert sur 15cm. Le risque de cambriolage est là et ça me contrarie énormément.
Ce chat passe sa vie dehors.
Je n’ai pas trouvé d’autre solution.
Alors je me fais des plans où je vais coincer la fenêtre avec des packs d’eau, la table basse, des chaises, laisser des lumières allumées.. mais je flippe sa race.

A part ça, j’ai revu J. l’autre jour.. ça s’est bien passé, je n’ai rien ressenti en le voyant (je fuyais un peu son regard aussi). Je l’ai trouvé aminci et sa voix avait changé. Dans son comportement, il n’arrêtait pas de me fixer, il me posait pleins de questions, et je l’ai trouvé un peu "mort de faim".
Il essayait de me faire rire, et me sortait des phrases à la cool. Mais je ne suis plus aussi cool qu’avant !
Sinon le film était sympa.

Pour ce qui est du collègue, j’ai eu la confirmation qu’il a bien réceptionné tous mes signaux hier. Car je lui ai tendu une perche en lui disant qu’il allait louper une émission à la télé, et il m’a dit de l’enregistrer pour qu’on la regarde ensemble. Au final ça avance, je suis surprise de mon efficacité.
Mais put*n, j’espère que ce n’est pas du second degré genre il se fout de ma gueule. Vu comment la vie est rude ça pourrait être possible.
Il y a encore du chemin, il faudrait que j’arrive à ce qu’on se voit pour un rendez vous.