Journal de Nono http://nono.journalintime.com/ Un journal pour le quotidien d'une vie parmi d'autres. fr 2018-10-21T22:06:43+02:00 http://nono.journalintime.com/Situation Situation Je sens que je commence à vieillir. Ce n'est plus comme avant où je pouvais m'en foutre parce que "j'avais le temps". Le temps passe de plus en plus vite, je ne me rends compte de rien. J'aurais aimé avoir une maison au calme, avoir quelqu'un avec qui je partage ma vie, que j'aime et qui m'aime en retour. J'aurais aimé avoir des amis avec qui je rigole, avoir des collègues gentils et avoir un chien. Mais bon c'est à moi de m'en sortir toute seule. Il faut prendre la situation en main. Je sens que je commence à vieillir. Ce n’est plus comme avant où je pouvais m’en foutre parce que "j’avais le temps".
Le temps passe de plus en plus vite, je ne me rends compte de rien.
J’aurais aimé avoir une maison au calme, avoir quelqu’un avec qui je partage ma vie, que j’aime et qui m’aime en retour.
J’aurais aimé avoir des amis avec qui je rigole, avoir des collègues gentils et avoir un chien.
Mais bon c’est à moi de m’en sortir toute seule.
Il faut prendre la situation en main.

]]>
2018-10-21T22:06:43+02:00
http://nono.journalintime.com/Diagonale Diagonale J'ai fini par envoyer un mail à la grande entreprise pour savoir si le recrutement était toujours en cours, et on m'a répondu. C'est le cas. Il ne faut pas perdre espoir. Bon, je vais être pathétique mais j'ai besoin de sortir ce que j'ai sur le coeur. Le type qui me plait m'a vexée. J'ai honte de m'être intéressée à lui. Mais c'est quelque chose que je ne contrôle pas, il m'attire vraiment beaucoup. Quand je le vois, j'ai envie qu'il vienne me parler et que ça ne s'arrête pas. Cette semaine, on s'est parlé, quand j'ai été en pause dehors par exemple. Ou bien, il est J’ai fini par envoyer un mail à la grande entreprise pour savoir si le recrutement était toujours en cours, et on m’a répondu. C’est le cas. Il ne faut pas perdre espoir.

Bon, je vais être pathétique mais j’ai besoin de sortir ce que j’ai sur le coeur.
Le type qui me plait m’a vexée. J’ai honte de m’être intéressée à lui.
Mais c’est quelque chose que je ne contrôle pas, il m’attire vraiment beaucoup. Quand je le vois, j’ai envie qu’il vienne me parler et que ça ne s’arrête pas.
Cette semaine, on s’est parlé, quand j’ai été en pause dehors par exemple. Ou bien, il est carrément venu me voir au labo.
Mais hier, alors qu’il plaisantait avec les autres sur une soirée qu’ils allaient faire, il m’a dit "et toi tu viens pas?", je lui répond que non, et puis il m’a chambré devant tout le monde en me sortant que j’allais bientôt faire un pot de départ pour la retraite.
J’ai trouvé ça puéril et vexant.
Oui parce qu’en fait, j’ai oublié de parler de la différence d’âge qu’on a : 5 ans.
Et c’est moi la plus vieille. Ca me parait tellement énorme. Si j’avais su..
Je dois noter qu’il fait plus vieux.
J’ai l’impression d’avoir déconné, que mon cerveau bug totalement, qu’il y a une erreur dans le système.
Bon d’un autre côté, tant que je n’aurais pas son numéro, ce type ne sera rien.
Il n’y a rien de grave. C’est juste dans ma tête. J’ai juste envie de l’embrasser.

C’est comme si j’avais pété un câble indirectement.
Je veux dire qu’à un moment donné, j’en ai eu ras le bol de passer mes week-end seule, et je suis partie dans une idée délirante pour échapper à cette situation qui ne me convient pas.

Concrètement, si je plaque Cy. je vais me retrouver seule. Et je vais finir par contacter S. et ça va me faire de la peine parce que S. n’envisage pas de relation avec moi.

Je ne sais pas ce qu’il se passe dans ma tête au niveau de ma vie sentimentale. Je suis perdue. Je crois que seul le temps qui passe pourra m’éclairer.

]]>
2018-09-14T18:46:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Tunnel Tunnel Je reviens dans la réalité. J'arrête de me faire des films sur le type qui me plait, parce que ça me fait de la peine et ce n'est qu'une dangereuse illusion. Même si je sais qu'on s'est beaucoup regardé et qu'il a l'air intéressé. Je pense que je l'ai déçu de ne pas l'avoir invité pour une bière avant les vacances d'été. Donc je laisse tomber, moins d'y aller franco et d'obtenir son numéro. Et pour ça, il faudrait que l'occasion se présente. Je vais passer le week end seule une fois de plus. Je réfléchis à une stratégie pour que ça s'arrête avec Cy. J'ai aussi du Je reviens dans la réalité.
J’arrête de me faire des films sur le type qui me plait, parce que ça me fait de la peine et ce n’est qu’une dangereuse illusion.
Même si je sais qu’on s’est beaucoup regardé et qu’il a l’air intéressé.
Je pense que je l’ai déçu de ne pas l’avoir invité pour une bière avant les vacances d’été.
Donc je laisse tomber, moins d’y aller franco et d’obtenir son numéro. Et pour ça, il faudrait que l’occasion se présente.

Je vais passer le week end seule une fois de plus.
Je réfléchis à une stratégie pour que ça s’arrête avec Cy.
J’ai aussi du mal à supporter que des gens de ma boite soient au courant.
Parce que lui il raconte tout à tout le monde. Moi j’aurais préféré ne rien dire.
Ca fait que des personnes (que j’aime pas) viennent me parler de lui, et ça me gonfle d’une force..
Mais ça il s’en fout.

Je me sens lessivée de la semaine que je viens de passer. Je suis un robot.

Je. tente de reprendre le contact. Ca ne m’emballe pas plus que ça.
Pourquoi pas avoir des nouvelles, mais je sais que de son côté il a des arrières pensées.

Là, je sens que je vais rentrer dans une période où le quotidien sera monotone, je ne vais pas voir le temps passer, et je me réveillerai quand ça sera Nöel parce que ça sera les vacances.
Je le sais, c’est pareil chaque année.
Un long tunnel.

« Le rêve est bulle
De vie
Un bien majuscule
Utile au chagrin »

]]>
2018-09-08T09:09:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Destin Destin Je n’arrête pas de penser à ce type qui me plait. Comme si c’était un échappatoire à ma situation actuelle. Je me perds dans mes rêves. Je le trouve beau, les traits de son visage sont harmonieux et il a les yeux noirs, c’est trop mon style. Je pense qu’il n’y a rien à faire pour le moment. Je ne sais pas s’il pourrait y avoir un espoir. En analysant la situation, je me dis que le destin avait « prévu le coup ». Je veux dire que si je n’avais pas fait toutes les démarches pour séduire Cy. il y a un an, le destin m’aurait mis « le type qui me plaît » sur Je n’arrête pas de penser à ce type qui me plait.
Comme si c’était un échappatoire à ma situation actuelle. Je me perds dans mes rêves.
Je le trouve beau, les traits de son visage sont harmonieux et il a les yeux noirs, c’est trop mon style.
Je pense qu’il n’y a rien à faire pour le moment.
Je ne sais pas s’il pourrait y avoir un espoir.
En analysant la situation, je me dis que le destin avait « prévu le coup ». Je veux dire que si je n’avais pas fait toutes les démarches pour séduire Cy. il y a un an, le destin m’aurait mis « le type qui me plaît » sur mon chemin dans tous les cas. Mais ça je ne le savais pas.

Concernant mes recherches de boulot, je me sens un peu résignée. J’attends surtout la réponse dans la grande entreprise. Le délai est tellement long qu’il me fait penser à une réponse négative.

]]>
2018-09-05T17:49:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Moche Moche C’est moche ce qu’il se passe dans ma tête. J’ai envie de quitter Cy. et de retrouver mon espace libre. J’ai envie d’aller voir ce type qui me plait et de lui dire « Je suis libre, on va boire un verre quand ça t’arrange. T’es tellement beau, je te kiffe. On peut s’embrasser? » J’ai envie de demander une rupture conventionnelle à ma boite, histoire d’en avoir fini. J’ai envie de retourner en vacances. J’ai envie de voyager et de m’évader. C’est moche tout ça, rien de rationnel et raisonnable. Mais c’est ce dont j’ai envie. C’est moche ce qu’il se passe dans ma tête.
J’ai envie de quitter Cy. et de retrouver mon espace libre.
J’ai envie d’aller voir ce type qui me plait et de lui dire « Je suis libre, on va boire un verre quand ça t’arrange. T’es tellement beau, je te kiffe. On peut s’embrasser ?  »

J’ai envie de demander une rupture conventionnelle à ma boite, histoire d’en avoir fini.
J’ai envie de retourner en vacances.
J’ai envie de voyager et de m’évader.
C’est moche tout ça, rien de rationnel et raisonnable.
Mais c’est ce dont j’ai envie.

]]>
2018-08-29T22:01:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Nuit Nuit Ce week end j'ai survécu à ma phobie sociale. J'ai été à un mariage, c'était des amis à Cy. qui se mariaient. Je n'avais strictement aucune envie d'y aller, en plus le soir il fallait dormir dehors dans une tente, ça ne me branchait pas du tout. En plus, le couple qui se mariait était ensemble depuis le lycée. Ca m'a blasé parce que ça ne m'arrivera jamais dans la vie. Je n'ai jamais pu rester en couple quand j'étais adolescente car j'avais toujours cette sensation que si je parlais d'un garçon à ma mère, elle se foutrait de ma gueule pendant des siècles (l'alcool oblige). Ce week end j’ai survécu à ma phobie sociale.
J’ai été à un mariage, c’était des amis à Cy. qui se mariaient.
Je n’avais strictement aucune envie d’y aller, en plus le soir il fallait dormir dehors dans une tente, ça ne me branchait pas du tout.
En plus, le couple qui se mariait était ensemble depuis le lycée.
Ca m’a blasé parce que ça ne m’arrivera jamais dans la vie.
Je n’ai jamais pu rester en couple quand j’étais adolescente car j’avais toujours cette sensation que si je parlais d’un garçon à ma mère, elle se foutrait de ma gueule pendant des siècles (l’alcool oblige).
Alors j’ai toujours eu des relations avec des barrières, par exemple je n’ai jamais invité quelqu’un chez moi (même pas une simple amie).
Donc déjà ce mariage ça me faisait chier parce que ça me ramenait à ma propre histoire bancale.
Ca me ramenait aussi à l’injustice, pourquoi moi j’ai eu ces parents là, pourquoi j’ai eu cette vie là, pourquoi j’ai fait ces choix là, etc… Et pourquoi eux ils vivent ça, et pas moi.

Enfin bref, j’y suis allée et ça s’est bien passé. A un moment, après l’église, j’ai quand même eu une montée d’angoisse en comprenant que j’allais devoir rester avec ces inconnus toute l’après midi.
J’avais vraiment envie de rentrer chez moi et un peu une envie de pleurer.
Cy. m’a alors dit qu’on allait monter la tente, et le fait d’être focalisée sur une tâche, ça m’a fait diminuer l’angoisse. Et puis lors de la soirée, j’ai pu parler à quelques personnes, j’ai même rigolé à certains moments.
Par contre, je n’ai absolument pas dansé, faut pas pousser non plus.
Cy. lui était à fond sur le dancefloor.
Bref, les gens étaient gentils. Je m’attendais à pire.
La nuit dans la tente s’est bien passé. Et le lendemain, j’ai aidé à ranger le matériel. Et puis je suis partie, je suis rentrée chez moi.
J’étais fière de moi d’avoir survécu à ça.

]]>
2018-08-13T13:25:46+02:00
http://nono.journalintime.com/Trop-donne Trop donné Je relisais mes écrits de 2012 et ça m'a foutu le cafard. J'ai envie de dire à cette fille qui écrivait de se barrer de ce boulot au plus vite. Car à force de ne parler à aucun collègue, je me suis totalement renfermée. J'ai même la sensation que c'était une erreur d'avoir séduit Cy. Je regrette tellement que des gens de cette boite, que je déteste, soient au courant pour nous deux. Je déteste tellement cette boite, je méprise tellement les gens qui sont dedans. Je suis devenue méchante, haineuse, ça m'arrache la gueule de leur dire bonjour à ces gens. Que ça soit Je relisais mes écrits de 2012 et ça m’a foutu le cafard.
J’ai envie de dire à cette fille qui écrivait de se barrer de ce boulot au plus vite.
Car à force de ne parler à aucun collègue, je me suis totalement renfermée. J’ai même la sensation que c’était une erreur d’avoir séduit Cy.
Je regrette tellement que des gens de cette boite, que je déteste, soient au courant pour nous deux.
Je déteste tellement cette boite, je méprise tellement les gens qui sont dedans.
Je suis devenue méchante, haineuse, ça m’arrache la gueule de leur dire bonjour à ces gens. Que ça soit n’importe qui, j’aime pas sa gueule juste parce qu’il bosse dans cette boite.
Ce n’était qu’une prison. Je ne retiens rien de bien de ces dernières années. J’ai été exploitée. J’ai fait trop d’heures. J’ai trop subi la pression du chiffre.
Ma santé mentale en a pris un coup, je suis devenue muette. Et tout ça pour entendre le chef dire "ça me fait chier que tu veuille t’en aller". Ben voyons, c’est normal je prends rarement de pause. J’arrive toujours un quart d’heure avant l’embauche.
Au total je leur donne 45 minutes de travail gratuit par jour. Tu m’étonnes que ça lui plaise pas, je bosse pour l’honneur.
Si je n’ai pas le job où j’attends la réponse, je me dis qu’il va falloir élargir les recherches, quitte à changer de ville.
Il devient urgent pour moi de me barrer.
Je me suis trop laissée faire, ça ne me convient plus du tout.

J’ai aussi le cafard par rapport à ma famille, ça fait un an que ma mère ne boit pas. Il faut dire qu’il y a un an je l’ai beaucoup engueulé par téléphone en disant qu’elle ne me respectait même pas !
Je me suis sentie comme pascal le grand frère.
Mais si elle rechute je n’ai pas finit de lui gueuler dessus, ça c’est sûr.

Aujourd’hui je suis rentrée de Paris où j’étais avec Cy. C’était pas mal le séjour. Et devine quoi, juste après être rentré, il est parti chez ses parents. Et là, je ne le verrai pas si je n’y vais pas, parce que ce sont les vacances.
Je n’ai même plus envie de faire de commentaires. Je n’ai même plus envie de lui répondre.
En plus, durant le séjour, j’ai eu la sensation qu’il me prenait pour une conne à plusieurs reprises. Genre il m’a sorti "intéresse toi à l’histoire un peu", ou il me regardait l’air de dire "t’es débile", ou bien il me regardait l’air méprisant.
Pas tout le temps bien sûr, mais suffisamment pour que ça me saoule.
Il y a un autre truc qui m’a fortement gonflé, c’est que dans la majorité des restaurants qu’on a fait, il était scotché à son téléphone, et je parlais dans le vide. Putin, j’aurais du lui faire bouffer.

Je n’ai même plus envie d’aller dans cette boite.
Heureusement que ce sont les vacances, j’ai envie de m’occuper seule.
J’ai trop donné à tout le monde.
Les gens me font chier.

"Optimistique-moi" le clip (ça représente bien mon état d’esprit du moment).

]]>
2018-08-03T23:12:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Vapeur Vapeur J'ai abandonné l'idée que ça puisse marcher avec Cy., ça fait un petit moment maintenant. C'est un vieux garçon, attaché à ses parents et la vie de couple avec lui ne me convient pas. Je repense à la vie de couple que j'avais avec Je. et je trouve qu'il y avait des moments plus sympas avec lui. On partageait plus de choses, par exemple on aimait bien manger tous les deux, et on se faisait de bons repas. Là, avec Cy. on passe la semaine de boulot ensemble, et puis après il rentre chez ses parents le week end. Et si je dis quelque chose, si je me plains, j'ai le droit à un "t'as J’ai abandonné l’idée que ça puisse marcher avec Cy., ça fait un petit moment maintenant.
C’est un vieux garçon, attaché à ses parents et la vie de couple avec lui ne me convient pas.
Je repense à la vie de couple que j’avais avec Je. et je trouve qu’il y avait des moments plus sympas avec lui.
On partageait plus de choses, par exemple on aimait bien manger tous les deux, et on se faisait de bons repas.
Là, avec Cy. on passe la semaine de boulot ensemble, et puis après il rentre chez ses parents le week end.
Et si je dis quelque chose, si je me plains, j’ai le droit à un "t’as qu’à venir".
Moi j’aime bien rester chez moi le week end, un peu dans ma bulle, ça me fait du bien.
Tout ça fait que j’ai un peu trop louché sur le mec qui m’attire physiquement. A force de se regarder, il est venu me parler l’autre jour. Chose que je n’avais pas du tout calculé, ni anticipé, car pour moi c’était juste toucher avec les yeux.
A un moment, il n’avait rien à faire un après midi, et il m’a demandé s’il pouvait m’aider dans mes tâches. Je lui ai dit que oui, il a alors commencé à me poser pleins de questions personnelles, il voulait en savoir plus.
Ca m’a vachement chamboulé, en fait j’en étais heureuse.
Moi aussi, j’ai pu en apprendre d’avantage sur lui. Je lui ai même confié que je comptais partir de la boite, que j’avais passé des entretiens et que je voulais qu’il garde le "secret".
Il m’a alors demandé "tu me tiendras au courant de la réponse?".
Il voulait aussi en savoir plus sur mes loisirs, la musique que j’écoute etc..
J’ai ressenti cet échange comme des instants triomphants et vaporeux.
Je n’ai pas voulu savoir s’il était casé, et lui non plus ne m’a pas posé la question. On a fait que se regarder ce jour là, et celui d’après.
A la fin, il voulait que je lui offre une bière pour m’avoir aidé.
J’ai tout esquivé, lui et la bière.
Ensuite, les jours suivant, je ne l’ai pas revu car on ne s’est pas croisé.
Et maintenant, je ne le reverrai pas pendant un mois, le chevauchement des vacances oblige.
Tout ça pour dire que c’était une parenthèse agréable dans mon quotidien.
Même s’il ne s’est rien passé, ça m’a rendue heureuse de lui parler.

A part ça, je n’ai toujours pas eu la réponse suite à mes entretiens.
J’espère vraiment que ce sera positif.

Et pour mes vacances, je n’ai pas envie de bouger, ni de voir du monde, mais il faudra bien.
Deux-trois choses sont prévues.

]]>
2018-07-27T15:59:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Verite Vérité A bientôt 30 ans, j'ai la totale impression d'avoir loupé ma vie amoureuse. Et c'est comme si ça m'était un peu égal. Même si une partie de moi est triste. Je sais qu'il n'y a jamais eu le contexte pour réussir dans ce domaine là. Il ne me reste plus que 10 ans pour faire des gosses, et au rythme où je vais, c'est mal barré. J'ai perdu 3 ans avec un type que je n'aimais pas. Tout ça parce que j'étais trop désespérée, et que je ne voulais pas vivre seule. Là, je viens de perdre 1 an avec un type qui a une vie ailleurs. Le temps passe tellement vite. Il se peut que je finisse A bientôt 30 ans, j’ai la totale impression d’avoir loupé ma vie amoureuse.
Et c’est comme si ça m’était un peu égal. Même si une partie de moi est triste. Je sais qu’il n’y a jamais eu le contexte pour réussir dans ce domaine là.
Il ne me reste plus que 10 ans pour faire des gosses, et au rythme où je vais, c’est mal barré.
J’ai perdu 3 ans avec un type que je n’aimais pas. Tout ça parce que j’étais trop désespérée, et que je ne voulais pas vivre seule.
Là, je viens de perdre 1 an avec un type qui a une vie ailleurs.
Le temps passe tellement vite.
Il se peut que je finisse ma vie seule.

]]>
2018-07-07T13:21:19+02:00
http://nono.journalintime.com/Amorce Amorce C'était plutôt sympa d'aller en ville hier, j'ai passé un bon moment. On a été faire les soldes, et je n'ai pas trop souffert de la chaleur. Ca m'a changé les idées, et ça m'a surtout donné envie d'être plus ouverte. J'ai envie de changer. C’était plutôt sympa d’aller en ville hier, j’ai passé un bon moment. On a été faire les soldes, et je n’ai pas trop souffert de la chaleur.
Ca m’a changé les idées, et ça m’a surtout donné envie d’être plus ouverte.
J’ai envie de changer.

]]>
2018-07-01T17:01:45+02:00
http://nono.journalintime.com/Continuation Continuation Finalement j'ai peut être réussi l'entretien dans la grande entreprise. Car l'autre jour, j'ai reçu un appel d'un cabinet de recrutement qui souhaitait me rencontrer. J'en ai conclu que j'étais encore dans la course. Il a d'abord fallu que je réponde à un questionnaire à la con sur internet, sur ma façon de me comporter au travail. Et que je remplisse un document qui résume mon parcours et mes motivations. Ensuite je suis allée à l'entretien. La nana ne faisait que m'analyser. Je me serais cru chez un psy. Elle m'a sorti "ça se voit que vous n'êtes pas à l'aise en entretien". Finalement j’ai peut être réussi l’entretien dans la grande entreprise.
Car l’autre jour, j’ai reçu un appel d’un cabinet de recrutement qui souhaitait me rencontrer. J’en ai conclu que j’étais encore dans la course.
Il a d’abord fallu que je réponde à un questionnaire à la con sur internet, sur ma façon de me comporter au travail. Et que je remplisse un document qui résume mon parcours et mes motivations.
Ensuite je suis allée à l’entretien. La nana ne faisait que m’analyser. Je me serais cru chez un psy.
Elle m’a sorti "ça se voit que vous n’êtes pas à l’aise en entretien". Super.
Mais bon, elle m’a dit des trucs positifs du genre "vous êtes professionnelle" et je pense qu’elle va appuyer ma candidature.
Du coup, j’ai peur. J’ai peur de réussir et de sortir de ma prison.
Je ne maîtriserai plus rien puisque ça sera un nouvel environnement.
Ce serait un tellement grand bouleversement. J’ai du mal à me l’imaginer.
Maintenant, j’attends la réponse.

Sinon, je vais passer le week end seule comme d’habitude. A part demain où je vais en ville avec deux amies,ça m’enchante moyen car il va faire beaucoup trop chaud. Je trouve ça branque de vouloir sortir alors qu’il va faire dans les 37 degrés, mais bon je ne dis rien car je vais voir du monde. C’est pas tous les jours.
Avec Cy. c’est toujours moyen.
Si je suis prise pour le nouveau job, je travaillerai en 2x8, et on se verra encore moins!
L’autre jour, je me suis rendue compte qu’un type au boulot m’attire physiquement.
Je ne l’avais jamais remarqué auparavant.
Bien sûr, je ne vais rien faire du tout.
Mais ça m’a encore plus ouvert les yeux sur ma relation.

La vie continue.

]]>
2018-06-29T19:35:16+02:00
http://nono.journalintime.com/Isolee Isolée Je suis sur une route sans issue. Dans tous les domaines. Mon entretien dans cette grande entreprise s'est bien passé finalement. C'était il y a deux semaines. Je n'ai pas eu de questions pièges, ni même de questions techniques alors que j'avais révisé. Ils m'ont surtout présenté le poste, et puis je me suis présentée. Je pense que, dans l'ensemble, tout s'est bien passé. Le processus de recrutement va durer jusqu'en décembre. Sur le moment, je me suis dis que je serais prête à attendre d'ici là. Par contre, ils devaient se décider d'ici fin mai pour sélectionner les premier Je suis sur une route sans issue.
Dans tous les domaines.
Mon entretien dans cette grande entreprise s’est bien passé finalement. C’était il y a deux semaines.
Je n’ai pas eu de questions pièges, ni même de questions techniques alors que j’avais révisé.
Ils m’ont surtout présenté le poste, et puis je me suis présentée.
Je pense que, dans l’ensemble, tout s’est bien passé. Le processus de recrutement va durer jusqu’en décembre.
Sur le moment, je me suis dis que je serais prête à attendre d’ici là.
Par contre, ils devaient se décider d’ici fin mai pour sélectionner les premier candidats (il y a deux postes). Et je n’ai toujours pas eu de nouvelles.
Alors je deviens pessimiste, je me dis que c’est foutu.
Et si c’est foutu, je vais commencer à désespérer, à me dire que je ne partirai jamais de c’te boite!
Et ça sera plus dur de trouver la force d’être positive dans mes recherches.

Sinon, dimanche dernier j’ai été a un repas chez le frère de Cy. et sa copine. Il y avait de la famille, et des amis. Beaucoup de personnes.
C’était tellement ennuyeux.
Sur toute la journée, je n’ai même pas décroché trois mots. Je ne servais à rien. Je n’avais pas du tout envie de parler avec les gens que je ne connaissais pas.
Et puis, ils rigolaient dans leurs délires et moi je n’avais qu’une envie, rentrer chez moi. Je faisais genre que tout va bien, "non je ne m’ennuie pas, ça va" avec un sourire forcé.
Mais à la fin de la journée, je me retenais pour ne pas chialer devant les autres, tellement j’en avais marre d’y être.
Cy. s’amusait avec son frère et les gens, notamment à se baigner tout habillé dans la piscine.
J’ai fini par craquer dans la voiture en rentrant, et dans la salle de bain.
Je me suis sentie tellement seule, alors que j’étais entourée de pleins de gens.
Je ne suis tellement pas/plus faite pour la vie en société.
Ca me fait même remettre en question ma relation avec Cy.

]]>
2018-06-01T18:27:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Pluie Pluie Je suis dans une relation qui ne mènera nulle part. Cy. est parti depuis mardi pour faire une compétition d'un loisir. Il devait rentrer demain mais, par concours de circonstances, il rentre ce soir. Et là il m'appelle pour me demander si je veux bien passer la journée de demain chez ses parents pas loin de la mer. Jusque là pourquoi pas. Sauf que c'est tous les week ends qu'il passe là bas. Et moi je ne suis définitivement pas prête à faire pareil bien que ses parents soient gentils, ce n'est pas le problème. C'est que j'ai la sensation qu'il n'a pas envie de passer du temps avec Je suis dans une relation qui ne mènera nulle part.
Cy. est parti depuis mardi pour faire une compétition d’un loisir. Il devait rentrer demain mais, par concours de circonstances, il rentre ce soir.
Et là il m’appelle pour me demander si je veux bien passer la journée de demain chez ses parents pas loin de la mer.
Jusque là pourquoi pas. Sauf que c’est tous les week ends qu’il passe là bas.
Et moi je ne suis définitivement pas prête à faire pareil bien que ses parents soient gentils, ce n’est pas le problème.
C’est que j’ai la sensation qu’il n’a pas envie de passer du temps avec moi. A chaque fois, il me dit "tu n’as cas venir".
Sauf que ça me gène. Je suis adulte, je n’ai pas envie d’être hébergé par quelqu’un. Ne serait-ce que par rapport aux frais que ça coûte. Et puis, le chat il faut bien que je m’en occupe. Je ne vais pas demander aux voisins de venir s’en occuper toutes les semaines.
Ou même par rapport à mes parents, je les vois une fois par mois (voire moins!).
Cette relation est vouée à l’échec.
Ca me fait de la peine de m’en rendre compte. Quand je pense à moi même au mois d’août dernier, qui paniquait à l’idée de lui envoyer un simple smiley.
Il y a eu du chemin de parcouru depuis. On vit ensemble la semaine. Et le week end, je suis toujours seule.
J’ai l’impression que c’est une impasse.
Au final, est-ce que c’était une bonne idée de se rapprocher de lui.
Peut être qu’il se fait chier avec moi, peut être qu’il est avec moi la semaine pour ne pas être seul.
Je suis un peu comme il y a un an.

Et puis lundi, c’est la rentré. Je n’ai pas envie de revoir tous ces maniacos.
C’est moche ce que je vais dire, mais je préférerai être au chômage plutôt que d’aller faire tout ce que je dois faire là bas. Il y a des trucs que je n’ai pas du tout envie de faire rien que d’y penser.
Genre aller découper des blocs en mousse avec une scie en marche (un peu comme dans les films ou les séries). C’est un truc qui me stresse et m’angoisse, j’ai toujours peur de me couper un doigt.
Mais si je demande à quelqu’un de le faire à ma place, ça va être mal vu. Je vais passer pour une diva qui ne veut pas travailler. Alors je me tais, et je fais.
Et puis, il y a deux semaines, lors d’un mariage, Cy. a raconté à plusieurs collègues qu’on était ensemble. Je n’ai pas envie qu’ils m’en parlent. Je n’ai envie de parler à personne là-bas. Je veux juste me barrer.

Il va falloir faire comme d’habitude là-bas : me déconnecter de mes émotions.

]]>
2018-05-12T19:35:12+02:00
http://nono.journalintime.com/Partagee Partagée Je n'ai pas l'impression de profiter pleinement de mes vacances, mais au moins je me repose. Et je révise. Je me prépare pour cet entretien, quoi répondre, comment se présenter, comment anticiper les questions pièges. Et j'en passe. Mais j'ai la sensation que Cy. ne croit pas en moi. Il ne fait que me répéter " tu devrais aller voir un coach pour t'entraîner". Moi j'ai envie de réussir et de gagner. Je me sens battante. J'en suis capable. Et en même temps, au fond de moi j'ai le sentiment que ce n'est pas encore mon heure de réussir ailleurs. Ca va peut être être de l'énergie Je n’ai pas l’impression de profiter pleinement de mes vacances, mais au moins je me repose. Et je révise. Je me prépare pour cet entretien, quoi répondre, comment se présenter, comment anticiper les questions pièges. Et j’en passe.
Mais j’ai la sensation que Cy. ne croit pas en moi. Il ne fait que me répéter " tu devrais aller voir un coach pour t’entraîner".
Moi j’ai envie de réussir et de gagner. Je me sens battante. J’en suis capable.
Et en même temps, au fond de moi j’ai le sentiment que ce n’est pas encore mon heure de réussir ailleurs. Ca va peut être être de l’énergie dépensée pour rien.
Je suis partagée.
Je n’ai pas envie de retourner dans cet endroit où j’ai l’impression que tout le monde m’observe et me juge. Ou la pression est constante. Ou les horaires ne changent jamais. Ca me donne envie de pleurer.

]]>
2018-05-04T11:26:10+02:00
http://nono.journalintime.com/Passeport Passeport Il ne fait pas très beau et ce sont les vacances pour moi. Concernant ma recherche de job, finalement, j'ai eu une réponse sur ces fameuses horaires en 2X8. Le matin c'est à partir de 6h, je m'attendais à pire. Et le soir c'est jusqu'à 21h. J'ai répondu que j'étais intéressée par le poste. La femme m'a donc appelé vendredi après midi, mais je n'avais pas mon portable avec moi. J'ai donc rappelé et, avec sa collègue, on a fixé un rendez vous pour dans 3 semaines. J'attends la confirmation quand même. Ce qui me stresse c'est que j'ai demandé un demi RTT pour me libérer et Il ne fait pas très beau et ce sont les vacances pour moi.
Concernant ma recherche de job, finalement, j’ai eu une réponse sur ces fameuses horaires en 2X8.
Le matin c’est à partir de 6h, je m’attendais à pire. Et le soir c’est jusqu’à 21h.
J’ai répondu que j’étais intéressée par le poste. La femme m’a donc appelé vendredi après midi, mais je n’avais pas mon portable avec moi.
J’ai donc rappelé et, avec sa collègue, on a fixé un rendez vous pour dans 3 semaines.
J’attends la confirmation quand même. Ce qui me stresse c’est que j’ai demandé un demi RTT pour me libérer et aller à ce rendez vous.
Mais si je n’ai pas confirmation, il faudra que je le décale et je n’ai pas envie de me justifier aux gens de mon boulot actuel. Ca me contrarie.
A part ça, c’est une bonne nouvelle. Je suis en train de revoir les cours de dut, pour ne pas y aller en touriste.
Je me renseigne sur l’entreprise, sur l’équipement sur lequel je pourrais être amenée à travailler, sur la façon de se comporter en entretien et quoi dire.
C’est le passeport pour la liberté qui est en jeu.
Je n’ai pas envie de me louper.

]]>
2018-04-29T15:27:53+02:00
http://nono.journalintime.com/Nuage Nuage Je me sens un peu chiffon. J'en ai super marre de passer les week ends seule. Alors que la fin de semaine est synonyme de joie, partage, et temps libre pour les gens. Moi je suis seule. J'ai l'impression que cette relation ne mène nulle part. Bien sûr qu'il faut que je comprenne qu'on ne balaye une vie de vieux garçon en cinq minutes. Mais bon, ça me saoule. Par exemple,régulièrement j'envoie des sms et je n'ai pas de réponse. Concernant ma recherche de boulot, je n'ai jamais eu de retour suite à l'entretien que j'avais passé. Ces amateurs. Je pense qu'ils ne savaient pas ce qu'ils Je me sens un peu chiffon. J’en ai super marre de passer les week ends seule.
Alors que la fin de semaine est synonyme de joie, partage, et temps libre pour les gens. Moi je suis seule.
J’ai l’impression que cette relation ne mène nulle part.
Bien sûr qu’il faut que je comprenne qu’on ne balaye une vie de vieux garçon en cinq minutes. Mais bon, ça me saoule. Par exemple,régulièrement j’envoie des sms et je n’ai pas de réponse.

Concernant ma recherche de boulot, je n’ai jamais eu de retour suite à l’entretien que j’avais passé. Ces amateurs. Je pense qu’ils ne savaient pas ce qu’ils cherchaient puisqu’ils ont republié l’annonce plusieurs fois en changeant les diplômes requis. Et la drh, elle n’avait pas l’air de savoir qu’un préavis ça se négocie. Ils avaient l’air un peu à la ramasse.
Et puis j’ai lu sur internet que beaucoup d’entreprises ne répondent pas après un entretien pour tout un tas de raisons, notamment parce que ça n’est pas agréable de dire non à quelqu’un.
Bref, au final je m’en fous aujourd’hui.
A part ça, vendredi dernier j’ai reçu un mail d’une grande entreprise, ça disait quelque chose du style "Bien que nous vous avions répondu négativement au poste de truc chose, votre cv a retenu notre attention. Nous vous envoyons l’offre suivante, est elle susceptible de vous intéresser, si oui nous souhaiterions vous rencontrer"
En fait, j’ai été super flattée. Et puis, j’ai beaucoup réfléchis au poste, je réfléchis encore.
J’ai même renvoyé un mail pour demander les horaires car c’est en 2X8.
Cy. m’a dit que je n’aurais pas du demander les horaires, genre ça va me porter préjudice. Mais bon, je n’ai pas trop d’expérience sur le travail en horaires décalées, je trouve ça légitime de savoir. En plus, j’avais tout bien formulé mes phrases comme il faut faire. Bon, j’ai reçu un mail automatique pour dire que la dame était en congés cette semaine. J’en saurais plus la semaine prochaine, enfin si elle me répond.

]]>
2018-04-13T19:12:40+02:00
http://nono.journalintime.com/Embourbee Embourbée Est ce que c'est bien ce que je fais? Chercher ailleurs. Hier, j'ai eu mon entretien individuel annuel avec mon chef. Je n'ai eu droit qu'à des compliments sur mon travail. Comme quoi, avec moi il n'y a pas d'erreur dans les dossiers, les rapports sont nickels etc. Il a aussi dit qu'il regrettait que j'ai refusé le poste de chargé de projet, qu'il regrettait d'avoir mis l'autre personne à ma place. Et moi je lui ai balancé que je comptais me barrer parce que je ne me sens pas bien dans cette boite. C'est juste que dans cette boite, j'ai l'impression de passer à côté de ma vie. Je ne Est ce que c’est bien ce que je fais?
Chercher ailleurs.
Hier, j’ai eu mon entretien individuel annuel avec mon chef. Je n’ai eu droit qu’à des compliments sur mon travail. Comme quoi, avec moi il n’y a pas d’erreur dans les dossiers, les rapports sont nickels etc. Il a aussi dit qu’il regrettait que j’ai refusé le poste de chargé de projet, qu’il regrettait d’avoir mis l’autre personne à ma place. Et moi je lui ai balancé que je comptais me barrer parce que je ne me sens pas bien dans cette boite.
C’est juste que dans cette boite, j’ai l’impression de passer à côté de ma vie. Je ne me vois pas avoir un enfant en y étant. Ni même acheter un bien immobilier.
J’ai pas envie d’être embourbée dans cette boite.
Et pourtant, je le suis déjà.
Jamais un après midi de libre, toujours les mêmes horaires fixes. La nuit, ça m’arrive de rêver des essais que je fais. Ca m’arrive de paniquer sur certain dossier.
La pression est constante, il faut rendre les résultats à l’heure et parfois avant. S’il y a la moindre petite erreur de manip, ça va engendrer une montagne de questions de la part des clients. C’est lourd.
Le rythme est intense.
Ca m’a fait de la peine de lui balancer que je comptais me barrer. Surtout après toutes les choses positives qu’il m’a sorti. Il ne s’y attendait pas du tout.
Mais bon, j’ai dit la vérité. Je m’en excuse.

]]>
2018-03-30T21:26:10+02:00
http://nono.journalintime.com/Ondes Ondes Bon voilà, une semaine est passée et toujours pas de nouvelles suite à mon entretien passé. Ce qui est normal puisqu'ils cherchent à voir un autre candidat. Mais je commence à avoir les boules qu'une super offre puisse me passer sous le nez. J'en deviens de mauvaise humeur. Je ressens encore plus l'enfermement du quotidien. J'en viens à détester Cy. lui qui me laisse tomber le weekend. Passer tous les weekend seule alors que je suis censée être en couple, ça commence à me gonfler sérieusement. Je tente de lui faire comprendre, en lui faisant des remarques, en lui envoyant des Bon voilà, une semaine est passée et toujours pas de nouvelles suite à mon entretien passé.
Ce qui est normal puisqu’ils cherchent à voir un autre candidat.
Mais je commence à avoir les boules qu’une super offre puisse me passer sous le nez.
J’en deviens de mauvaise humeur. Je ressens encore plus l’enfermement du quotidien.
J’en viens à détester Cy. lui qui me laisse tomber le weekend. Passer tous les weekend seule alors que je suis censée être en couple, ça commence à me gonfler sérieusement.
Je tente de lui faire comprendre, en lui faisant des remarques, en lui envoyant des pics régulièrement.
C’est dur de garder des ondes positives en ce moment.

]]>
2018-03-17T14:21:27+01:00
http://nono.journalintime.com/J-aurais-pense J'aurais pensé Je me sens un peu bizarre. Je vais être triste si ce n'est pas moi qu'ils choisissent. Etant donné que rien n'est acquis dans la vie. J'ai aperçu le changement, la liberté en quelque sorte. J'ai vu du rêve. C'était beau. En fait, ce qui était le plus beau, c'est le fait d'avoir des horaires flexibles. De pouvoir choisir quand on arrive, et quand on part. Bien sûr, il y a des horaires où la présence est obligatoire. Mais pouvoir partir plus tôt le vendredi par exemple. Ca me donne envie de pleurer tellement c'est beau. Parce qu'aujourd'hui, c'est 8h-17h tous les jours sans Je me sens un peu bizarre.
Je vais être triste si ce n’est pas moi qu’ils choisissent. Etant donné que rien n’est acquis dans la vie.
J’ai aperçu le changement, la liberté en quelque sorte.
J’ai vu du rêve. C’était beau.
En fait, ce qui était le plus beau, c’est le fait d’avoir des horaires flexibles. De pouvoir choisir quand on arrive, et quand on part. Bien sûr, il y a des horaires où la présence est obligatoire.
Mais pouvoir partir plus tôt le vendredi par exemple. Ca me donne envie de pleurer tellement c’est beau.
Parce qu’aujourd’hui, c’est 8h-17h tous les jours sans exception. C’est galère si je dois prendre rendez-vous ailleurs.
J’aurais pensé que c’était à mon tour d’avoir des avantages.
Ca me rend trop triste d’avoir vu autre chose et de ne pas en faire partie.
Ca me plairait de travailler dans ce nouveau domaine, même si je sais qu’il faudra apprendre beaucoup de choses.
Seul l’avenir pourra m’éclairer sur mon chemin. Est ce que ça change maintenant ou pas.
Il ne faudra pas désespérer.

]]>
2018-03-11T12:49:02+01:00
http://nono.journalintime.com/Barque Barque Ca y est. On avance. Ca commence à être le stress. Mardi dernier une entreprise m'a contacté en me disant qu'ils étaient très intéressés par mon profil. C'était l'entreprise de ma dernière candidature. Et aujourd'hui je les ai rencontré. Par chance, j'avais posé mon jeudi et mon vendredi. C'est le destin, car dans la boite où je suis, je dois prévenir 2 semaines avant pour poser un rtt et 1 mois avant pour poser un congé. Bien sur, on ne fait pas dans le pratique. Donc j'avais posé ces 2 jours, il y a un mois. Comme quoi, j'ai eu du flair. L'entretien s'est bien passé dans Ca y est. On avance.
Ca commence à être le stress.
Mardi dernier une entreprise m’a contacté en me disant qu’ils étaient très intéressés par mon profil. C’était l’entreprise de ma dernière candidature.
Et aujourd’hui je les ai rencontré.
Par chance, j’avais posé mon jeudi et mon vendredi. C’est le destin, car dans la boite où je suis, je dois prévenir 2 semaines avant pour poser un rtt et 1 mois avant pour poser un congé.
Bien sur, on ne fait pas dans le pratique.
Donc j’avais posé ces 2 jours, il y a un mois. Comme quoi, j’ai eu du flair.
L’entretien s’est bien passé dans l’ensemble, j’ai d’abord rencontré 2 personnes techniques. Je me suis présenté, ils m’ont présenté le poste. Des trucs classiques.
Ils avaient l’air vraiment intéressés.
Et puis, j’ai visité les laboratoires.
Et enfin, j’ai rencontré la drh. Elle m’a clairement dit que pour le moment, j’étais la seule candidate.
Tout ça me fout grave la trouille.
Genre, je culpabilise par rapport au chef, car je ne l’ai pas prévenu que je cherchais. Et là, ça se concrétise sérieusement.
Je culpabilise grave, grave, grave.
Le pire c’est comment je vais annoncer ça, si c’est positif.
Mais, j’étais obligée c’est tout. C’est pour mon équilibre.
Je vais jeter un pavé dans la mare.
C’est la vie.

]]>
2018-03-09T20:48:00+01:00