Journal de Nono http://nono.journalintime.com/ Un journal pour le quotidien d'une vie parmi d'autres. fr 2018-04-13T19:12:40+02:00 http://nono.journalintime.com/Nuage Nuage Je me sens un peu chiffon. J'en ai super marre de passer les week ends seule. Alors que la fin de semaine est synonyme de joie, partage, et temps libre pour les gens. Moi je suis seule. J'ai l'impression que cette relation ne mène nulle part. Bien sûr qu'il faut que je comprenne qu'on ne balaye une vie de vieux garçon en cinq minutes. Mais bon, ça me saoule. Par exemple,régulièrement j'envoie des sms et je n'ai pas de réponse. Concernant ma recherche de boulot, je n'ai jamais eu de retour suite à l'entretien que j'avais passé. Ces amateurs. Je pense qu'ils ne savaient pas ce qu'ils Je me sens un peu chiffon. J’en ai super marre de passer les week ends seule.
Alors que la fin de semaine est synonyme de joie, partage, et temps libre pour les gens. Moi je suis seule.
J’ai l’impression que cette relation ne mène nulle part.
Bien sûr qu’il faut que je comprenne qu’on ne balaye une vie de vieux garçon en cinq minutes. Mais bon, ça me saoule. Par exemple,régulièrement j’envoie des sms et je n’ai pas de réponse.

Concernant ma recherche de boulot, je n’ai jamais eu de retour suite à l’entretien que j’avais passé. Ces amateurs. Je pense qu’ils ne savaient pas ce qu’ils cherchaient puisqu’ils ont republié l’annonce plusieurs fois en changeant les diplômes requis. Et la drh, elle n’avait pas l’air de savoir qu’un préavis ça se négocie. Ils avaient l’air un peu à la ramasse.
Et puis j’ai lu sur internet que beaucoup d’entreprises ne répondent pas après un entretien pour tout un tas de raisons, notamment parce que ça n’est pas agréable de dire non à quelqu’un.
Bref, au final je m’en fous aujourd’hui.
A part ça, vendredi dernier j’ai reçu un mail d’une grande entreprise, ça disait quelque chose du style "Bien que nous vous avions répondu négativement au poste de truc chose, votre cv a retenu notre attention. Nous vous envoyons l’offre suivante, est elle susceptible de vous intéresser, si oui nous souhaiterions vous rencontrer"
En fait, j’ai été super flattée. Et puis, j’ai beaucoup réfléchis au poste, je réfléchis encore.
J’ai même renvoyé un mail pour demander les horaires car c’est en 2X8.
Cy. m’a dit que je n’aurais pas du demander les horaires, genre ça va me porter préjudice. Mais bon, je n’ai pas trop d’expérience sur le travail en horaires décalées, je trouve ça légitime de savoir. En plus, j’avais tout bien formulé mes phrases comme il faut faire. Bon, j’ai reçu un mail automatique pour dire que la dame était en congés cette semaine. J’en saurais plus la semaine prochaine, enfin si elle me répond.

]]>
2018-04-13T19:12:40+02:00
http://nono.journalintime.com/Embourbee Embourbée Est ce que c'est bien ce que je fais? Chercher ailleurs. Hier, j'ai eu mon entretien individuel annuel avec mon chef. Je n'ai eu droit qu'à des compliments sur mon travail. Comme quoi, avec moi il n'y a pas d'erreur dans les dossiers, les rapports sont nickels etc. Il a aussi dit qu'il regrettait que j'ai refusé le poste de chargé de projet, qu'il regrettait d'avoir mis l'autre personne à ma place. Et moi je lui ai balancé que je comptais me barrer parce que je ne me sens pas bien dans cette boite. C'est juste que dans cette boite, j'ai l'impression de passer à côté de ma vie. Je ne Est ce que c’est bien ce que je fais?
Chercher ailleurs.
Hier, j’ai eu mon entretien individuel annuel avec mon chef. Je n’ai eu droit qu’à des compliments sur mon travail. Comme quoi, avec moi il n’y a pas d’erreur dans les dossiers, les rapports sont nickels etc. Il a aussi dit qu’il regrettait que j’ai refusé le poste de chargé de projet, qu’il regrettait d’avoir mis l’autre personne à ma place. Et moi je lui ai balancé que je comptais me barrer parce que je ne me sens pas bien dans cette boite.
C’est juste que dans cette boite, j’ai l’impression de passer à côté de ma vie. Je ne me vois pas avoir un enfant en y étant. Ni même acheter un bien immobilier.
J’ai pas envie d’être embourbée dans cette boite.
Et pourtant, je le suis déjà.
Jamais un après midi de libre, toujours les mêmes horaires fixes. La nuit, ça m’arrive de rêver des essais que je fais. Ca m’arrive de paniquer sur certain dossier.
La pression est constante, il faut rendre les résultats à l’heure et parfois avant. S’il y a la moindre petite erreur de manip, ça va engendrer une montagne de questions de la part des clients. C’est lourd.
Le rythme est intense.
Ca m’a fait de la peine de lui balancer que je comptais me barrer. Surtout après toutes les choses positives qu’il m’a sorti. Il ne s’y attendait pas du tout.
Mais bon, j’ai dit la vérité. Je m’en excuse.

]]>
2018-03-30T21:26:10+02:00
http://nono.journalintime.com/Ondes Ondes Bon voilà, une semaine est passée et toujours pas de nouvelles suite à mon entretien passé. Ce qui est normal puisqu'ils cherchent à voir un autre candidat. Mais je commence à avoir les boules qu'une super offre puisse me passer sous le nez. J'en deviens de mauvaise humeur. Je ressens encore plus l'enfermement du quotidien. J'en viens à détester Cy. lui qui me laisse tomber le weekend. Passer tous les weekend seule alors que je suis censée être en couple, ça commence à me gonfler sérieusement. Je tente de lui faire comprendre, en lui faisant des remarques, en lui envoyant des Bon voilà, une semaine est passée et toujours pas de nouvelles suite à mon entretien passé.
Ce qui est normal puisqu’ils cherchent à voir un autre candidat.
Mais je commence à avoir les boules qu’une super offre puisse me passer sous le nez.
J’en deviens de mauvaise humeur. Je ressens encore plus l’enfermement du quotidien.
J’en viens à détester Cy. lui qui me laisse tomber le weekend. Passer tous les weekend seule alors que je suis censée être en couple, ça commence à me gonfler sérieusement.
Je tente de lui faire comprendre, en lui faisant des remarques, en lui envoyant des pics régulièrement.
C’est dur de garder des ondes positives en ce moment.

]]>
2018-03-17T14:21:27+01:00
http://nono.journalintime.com/J-aurais-pense J'aurais pensé Je me sens un peu bizarre. Je vais être triste si ce n'est pas moi qu'ils choisissent. Etant donné que rien n'est acquis dans la vie. J'ai aperçu le changement, la liberté en quelque sorte. J'ai vu du rêve. C'était beau. En fait, ce qui était le plus beau, c'est le fait d'avoir des horaires flexibles. De pouvoir choisir quand on arrive, et quand on part. Bien sûr, il y a des horaires où la présence est obligatoire. Mais pouvoir partir plus tôt le vendredi par exemple. Ca me donne envie de pleurer tellement c'est beau. Parce qu'aujourd'hui, c'est 8h-17h tous les jours sans Je me sens un peu bizarre.
Je vais être triste si ce n’est pas moi qu’ils choisissent. Etant donné que rien n’est acquis dans la vie.
J’ai aperçu le changement, la liberté en quelque sorte.
J’ai vu du rêve. C’était beau.
En fait, ce qui était le plus beau, c’est le fait d’avoir des horaires flexibles. De pouvoir choisir quand on arrive, et quand on part. Bien sûr, il y a des horaires où la présence est obligatoire.
Mais pouvoir partir plus tôt le vendredi par exemple. Ca me donne envie de pleurer tellement c’est beau.
Parce qu’aujourd’hui, c’est 8h-17h tous les jours sans exception. C’est galère si je dois prendre rendez-vous ailleurs.
J’aurais pensé que c’était à mon tour d’avoir des avantages.
Ca me rend trop triste d’avoir vu autre chose et de ne pas en faire partie.
Ca me plairait de travailler dans ce nouveau domaine, même si je sais qu’il faudra apprendre beaucoup de choses.
Seul l’avenir pourra m’éclairer sur mon chemin. Est ce que ça change maintenant ou pas.
Il ne faudra pas désespérer.

]]>
2018-03-11T12:49:02+01:00
http://nono.journalintime.com/Barque Barque Ca y est. On avance. Ca commence à être le stress. Mardi dernier une entreprise m'a contacté en me disant qu'ils étaient très intéressés par mon profil. C'était l'entreprise de ma dernière candidature. Et aujourd'hui je les ai rencontré. Par chance, j'avais posé mon jeudi et mon vendredi. C'est le destin, car dans la boite où je suis, je dois prévenir 2 semaines avant pour poser un rtt et 1 mois avant pour poser un congé. Bien sur, on ne fait pas dans le pratique. Donc j'avais posé ces 2 jours, il y a un mois. Comme quoi, j'ai eu du flair. L'entretien s'est bien passé dans Ca y est. On avance.
Ca commence à être le stress.
Mardi dernier une entreprise m’a contacté en me disant qu’ils étaient très intéressés par mon profil. C’était l’entreprise de ma dernière candidature.
Et aujourd’hui je les ai rencontré.
Par chance, j’avais posé mon jeudi et mon vendredi. C’est le destin, car dans la boite où je suis, je dois prévenir 2 semaines avant pour poser un rtt et 1 mois avant pour poser un congé.
Bien sur, on ne fait pas dans le pratique.
Donc j’avais posé ces 2 jours, il y a un mois. Comme quoi, j’ai eu du flair.
L’entretien s’est bien passé dans l’ensemble, j’ai d’abord rencontré 2 personnes techniques. Je me suis présenté, ils m’ont présenté le poste. Des trucs classiques.
Ils avaient l’air vraiment intéressés.
Et puis, j’ai visité les laboratoires.
Et enfin, j’ai rencontré la drh. Elle m’a clairement dit que pour le moment, j’étais la seule candidate.
Tout ça me fout grave la trouille.
Genre, je culpabilise par rapport au chef, car je ne l’ai pas prévenu que je cherchais. Et là, ça se concrétise sérieusement.
Je culpabilise grave, grave, grave.
Le pire c’est comment je vais annoncer ça, si c’est positif.
Mais, j’étais obligée c’est tout. C’est pour mon équilibre.
Je vais jeter un pavé dans la mare.
C’est la vie.

]]>
2018-03-09T20:48:00+01:00
http://nono.journalintime.com/tellement tellement Est ce qu'un jour j'y arriverai? A partir de ce taf. Genre, est ce que ça existe un environnement meilleur? Je pense que oui, car j'en suis arrivée à un point où j'ai du mal supporter les autres, les entendre parler, les entendre rigoler, alors que moi je déteste tellement cet endroit. J'en deviens sauvage, je ne souris même plus au gens qui me parlent. Ils me saoulent tellement. J'ai tellement plus envie de les voir que je les méprise intérieurement. J'en deviens méchante, mais je n'ai fait que m'adapter à mon environnement. C'est tout. Je suis tombée sur des personnes tellement Est ce qu’un jour j’y arriverai ?
A partir de ce taf. Genre, est ce que ça existe un environnement meilleur?
Je pense que oui, car j’en suis arrivée à un point où j’ai du mal supporter les autres, les entendre parler, les entendre rigoler, alors que moi je déteste tellement cet endroit.
J’en deviens sauvage, je ne souris même plus au gens qui me parlent. Ils me saoulent tellement. J’ai tellement plus envie de les voir que je les méprise intérieurement.
J’en deviens méchante, mais je n’ai fait que m’adapter à mon environnement. C’est tout.
Je suis tombée sur des personnes tellement antipathiques, qu’ils m’ont changé.
Objectivement, ce ne sont pas de mauvaises personnes, au contraire. Mais je me souviendrai toujours de leur mépris envers moi, que j’ai ressenti à mes débuts. D’accord, j’étais débutante, mais était ce une raison pour me traiter comme une incompétente?
Malencontreusement, j’ai bonne mémoire. Et je n’aurais jamais d’amis dans cette boite, c’est sûr. Tout simplement par rancune. D’ailleurs, je ne pensais pas être rancunière avant d’y travailler.
Et puis, j’arrive au bout du bout. Je le ressens vraiment quand j’entends parler les gens.
Il y en a qui me font saigner les oreilles, des gonzesses qui parlent avec leur voix de connasse mais que tout le monde vénère, ça me saoule tellement sérieux. Quelle secte.
J’en peux plus des blagues à deux balles qui me donnent envie de pleurer d’être encore là-bas.
Je me suis vraiment loupée en y restant aussi longtemps.
Je ne sais plus si je l’avais déjà dit ici, mais à une époque, il y en avait un ("collègue") qui envoyait des mails au chef pour lui dire que j’étais incompétente, et qu’il devrait me dégager. Si je le sais, c’est parce que lors d’un entretien individuel, le chef me l’a dit. C’est tellement choquant.
C’est choquant de savoir qu’il envoyait des mails sur moi, mais aussi c’est choquant que le chef me le dise.
On est sur une autre planète je crois.
Je tiens à préciser que sur l’offre d’emploi, il y avait marqué "débutant accepté" et que c’est bien pour ça qu’ils engagent des gens avec un salaire bien bas, comparé à d’autres entreprises.
Maintenant, je suis devenue indépendante dans mon travail, je connais mes essais.
Et aujourd’hui, ce même "collègue" à invité Cy. à son mariage. Par extension, je suis invitée.
Quelle situation hallucinante. J’ai refusé évidemment. Il faudrait être con pour accepter.
Bref, j’en suis arrivée à un point où même ma collègue femme me saoule. L’entendre rigoler avec d’autres personnes. Alors qu’au début elle pleurait parce qu’elle n’arrivait pas à faire le boulot. Mais j’étais toujours là pour l’aider, la rassurer dans n’importe quelle situation. Parce que j’étais gentille.
Et au final, ça m’a rapporté quoi ? Rien, à part le reflet de quelqu’un qui s’en sort bien dans cette boite, parce que j’étais là pour lui montrer les choses. Et moi, qui était là pour me montrer ? Personne, j’avais juste la sensation d’être de trop.
Je me suis faite avoir, je le vois maintenant.
Le salaire n’est même pas un lot de consolation. Le seul lot de consolation, c’est d’avoir un CDI. Mais ici ça ressemble plus à une punition.

Bon voilà, en tout cas ça m’a fait du bien de vider mon sac.

]]>
2018-03-03T19:54:00+01:00
http://nono.journalintime.com/offres offres L'autre jour, j'ai postulé à une offre. Ca avait l'air sympa, c'est du travail en labo comme je fais, mais dans un domaine différent. Alors c'est ça le problème, dans un domaine différent. Combien de personnes auront envoyé leur CV parce qu'ils sont dans le bon domaine? Bref, c'est beau de rêver. Une boite avec plus d'avantages, et sûrement un salaire meilleur. Au moins, j'ai postulé. Qui ne tente rien n'a rien. Et puis je sais qu'il y en aura d'autres, des offres. L’autre jour, j’ai postulé à une offre. Ca avait l’air sympa, c’est du travail en labo comme je fais, mais dans un domaine différent. Alors c’est ça le problème, dans un domaine différent.
Combien de personnes auront envoyé leur CV parce qu’ils sont dans le bon domaine ? Bref, c’est beau de rêver. Une boite avec plus d’avantages, et sûrement un salaire meilleur.
Au moins, j’ai postulé. Qui ne tente rien n’a rien.
Et puis je sais qu’il y en aura d’autres, des offres.

]]>
2018-02-28T18:47:54+01:00
http://nono.journalintime.com/Vague Vague L'autre jour j'ai vu une offre d'emploi dans une grande boite. Le genre de boite où il y a beaucoup d'avantages, beaucoup de jours de congés, et le salaire je ne préfère pas y penser. Alors j'ai postulé, mon profil correspond parce que j'ai le diplôme qu'ils demandent, mais je n'ai pas d'expérience dans le domaine qu'ils recherchent. D'un autre côté, ils veulent un niveau débutant. A mon avis, cela ne va rien donner parce qu'au bout de 7 jours à peine, l'offre a été retirée. Je pense qu'ils ont du avoir des centaines de candidatures. Je ne suis qu'une goutte d'eau dans un L’autre jour j’ai vu une offre d’emploi dans une grande boite. Le genre de boite où il y a beaucoup d’avantages, beaucoup de jours de congés, et le salaire je ne préfère pas y penser. Alors j’ai postulé, mon profil correspond parce que j’ai le diplôme qu’ils demandent, mais je n’ai pas d’expérience dans le domaine qu’ils recherchent. D’un autre côté, ils veulent un niveau débutant.
A mon avis, cela ne va rien donner parce qu’au bout de 7 jours à peine, l’offre a été retirée. Je pense qu’ils ont du avoir des centaines de candidatures. Je ne suis qu’une goutte d’eau dans un océan.

Avec Cy. ça se passe toujours bien, à part que je suis déçue qu’il ne passe pas ses week end avec moi. Il préfère aller dans la maison de ses parents pas loin de la mer et au bord d’un lac. Alors je retrouve la solitude, et ça me fout le cafard. Heureusement, je ne me réfugie pas dans la nourriture comme avant. Mais bon je trouve ça triste d’être seule le week end alors que je suis censée être en couple.
Après, je pourrais y aller la bas, mais je trouve ça bizarre d’aller dormir dans la maison de ses parents, un peu comme des ados. Je pourrais, mais je ne suis pas à l’aise avec l’idée. Pourtant ils sont gentils.

Sinon, en ce moment je suis plutôt fatiguée et je préfère lire que regarder la télé.

]]>
2018-02-03T19:45:01+01:00
http://nono.journalintime.com/Hirondelle Hirondelle Le temps est gris et en plus il y a du vent. Je vais plutôt bien. Je repense à la période d'il y a quelques années, où je me sentais mal dans ma peau. Je venais de prendre mon indépendance, et il y a eu énormément de problèmes avec mes parents (que je n'ai pas envie de détailler). Je me suis sentie seule au monde. Je venais de me séparer, je n'avais plus vraiment d'ami à part C., au boulot les gens me traitaient d'incompétente, et ça se voyait dans leur regard. Il n'y avait plus que la nourriture pour me consoler. C'était l'angoisse. C'était une vie de merde. Je réalise que Le temps est gris et en plus il y a du vent.
Je vais plutôt bien. Je repense à la période d’il y a quelques années, où je me sentais mal dans ma peau.
Je venais de prendre mon indépendance, et il y a eu énormément de problèmes avec mes parents (que je n’ai pas envie de détailler).
Je me suis sentie seule au monde. Je venais de me séparer, je n’avais plus vraiment d’ami à part C., au boulot les gens me traitaient d’incompétente, et ça se voyait dans leur regard. Il n’y avait plus que la nourriture pour me consoler. C’était l’angoisse. C’était une vie de merde.
Je réalise que je n’ai plus besoin de me jeter sur la bouffe comme avant.
Comment ais-je pu survivre à tout ça ? Aujourd’hui, je me sens mieux. Cet enfer avait commencé, il y a un peu moins de 6 ans.
Physiquement, je me sens encore un peu mal dans ma peau. Même si j’ai réussi à perdre 3kg depuis cette période.
J’ai envie de continuer à perdre un peu, même si c’est difficile.

Je ne sais pas pourquoi, j’ai la sensation que ça va aller mieux. Et même par rapport au boulot.
C’est l’autre jour en me promenant dans la nature, j’ai ressenti un soulagement en pensant à mon avenir, comme si je savais que j’allais partir de cette boite. C’était comme si je savais qu’on allait m’enlever cette épine du pied. Peut être pas de suite, mais bientôt.

]]>
2018-01-20T15:13:52+01:00
http://nono.journalintime.com/3kuh-un-jour un jour Aujourd'hui, j'ai eu la belle surprise d'avoir une ancienne amie qui est venue chez moi pour boire un thé. Je me suis rendue compte que c'était la première amie à venir chez moi depuis que j'ai emménagé il y a dix mois. Les seules personnes qui sont venues auparavant, c'était mes parents pour m'aider à emménager, S. l'histoire foireuse, les voisins pour venir s'occuper du chat, et Cy. Cela me fait prendre conscience à quel point je suis renfermée. Mais ça ne me choque pas plus que ça. En fait, j'assume. C'était agréable d'avoir quelqu'un avec qui discuter, on s'est même dit Aujourd’hui, j’ai eu la belle surprise d’avoir une ancienne amie qui est venue chez moi pour boire un thé. Je me suis rendue compte que c’était la première amie à venir chez moi depuis que j’ai emménagé il y a dix mois.
Les seules personnes qui sont venues auparavant, c’était mes parents pour m’aider à emménager, S. l’histoire foireuse, les voisins pour venir s’occuper du chat, et Cy.
Cela me fait prendre conscience à quel point je suis renfermée. Mais ça ne me choque pas plus que ça.
En fait, j’assume.
C’était agréable d’avoir quelqu’un avec qui discuter, on s’est même dit qu’on se ferait un ciné.

Avec Cy. les sentiments reviennent, j’ai l’impression d’avoir trouvé ma moitié. Je ne m’imagine pas une rupture avec lui. C’est étrange de ne pas contrôler ce que je ressens. Un jour c’est le néant, et le jour d’après les sentiments sont là.

Je voudrais déjà retourner en vacances, ou arrêter ce boulot, au choix.
Ou est ce que je vais aller ? Comment ça va se passer ? Peut être que j’aurais mes réponses en 2018.

]]>
2018-01-06T19:52:13+01:00
http://nono.journalintime.com/3ksq-Titre Titre Dernier jour de mes vacances. J'étais bien en fait, je me rends compte que la vraie vie c'est pas le quotidien qui m'attend dès demain. J'aurais aimé avoir le temps de faire faire plus de loisirs. Car j'ai été malade tout au long de ces vacances, et je n'ai pas fait grand chose. Depuis la dernière fois que j'ai écrit ici, j'ai reçu des nouvelles de l'entreprise qui m'avait contacté. Alors, on m'a expliqué qu'il y avait eu un bug dans l'annonce postée, et que la description du poste correspondait à une offre dans une autre ville. Ils recherchent bien quelqu'un, mais quand on m'a Dernier jour de mes vacances.
J’étais bien en fait, je me rends compte que la vraie vie c’est pas le quotidien qui m’attend dès demain.
J’aurais aimé avoir le temps de faire faire plus de loisirs. Car j’ai été malade tout au long de ces vacances, et je n’ai pas fait grand chose.
Depuis la dernière fois que j’ai écrit ici, j’ai reçu des nouvelles de l’entreprise qui m’avait contacté. Alors, on m’a expliqué qu’il y avait eu un bug dans l’annonce postée, et que la description du poste correspondait à une offre dans une autre ville.
Ils recherchent bien quelqu’un, mais quand on m’a expliqué ce que c’était, j’ai dit non. C’était pour être chef de projet en quelque sorte, et je n’ai aucun recul, ni expérience la dedans.
Après, j’aurais pu accepter d’aller à un entretien juste pour visiter les locaux. Mais bon, ça aurait été une perte de temps, et d’énergie..
Je ne suis pas plus déçue que ça, en fait ça me montre surtout que mon cv n’est pas nul, et qu’il y a de l’espoir.

Avec Cy. ça se passe bien, c’est juste que je suis dans une phase où je ne ressens plus rien. Comment c’est possible ? Lui qui me faisait tant d’effet, c’est comme si j’avais un inhibiteur dans mon cerveau. Je ne comprends pas.
Je dois être trop cérébrale.

Sinon, je me suis payé un billet pour le concert de mon groupe préféré. Tant pis si j’y vais seule, ça ne me dérange pas.

]]>
2018-01-02T13:54:31+01:00
http://nono.journalintime.com/Vider-mon-sac Vider mon sac Cette semaine, j'ai reçu un coup de fil. C'était la boite où j'avais envoyé la candidature en octobre. C'est dingue. Je ne pensais pas que leur recherche était toujours d'actualité, car l'annonce avait disparue genre 2 semaines après que j'ai postulé. Je me rends compte que mon CV n'est pas si pourri au final. Je crois que le jour où je partirai de cette boite, le jour où je rendrai définitivement ce badge, je pleurerai de joie. Genre ce serait la fin de la prison. Comment j'en ai marre de toutes ces galères. Ces petits trucs agaçants qui sont toujours là. Genre le logiciel Cette semaine, j’ai reçu un coup de fil. C’était la boite où j’avais envoyé la candidature en octobre. C’est dingue.
Je ne pensais pas que leur recherche était toujours d’actualité, car l’annonce avait disparue genre 2 semaines après que j’ai postulé.
Je me rends compte que mon CV n’est pas si pourri au final.
Je crois que le jour où je partirai de cette boite, le jour où je rendrai définitivement ce badge, je pleurerai de joie.
Genre ce serait la fin de la prison.

Comment j’en ai marre de toutes ces galères. Ces petits trucs agaçants qui sont toujours là.
Genre le logiciel qui plante au moment de lancer l’essai; le montage pas bien ajusté et je perds du temps à chercher ailleurs le bon truc qui rentre bien; les clients qui veulent les résultats alors que tu leur dis que ce n’est pas possible et ils insistent quand même et le chef nous laisse seul à gérer; entendre les autres rigoler et se rendre compte que je n’ai aucun ami dans cette boite; manger au bureau le midi parce que je n’ai plus envie d’aller dans la cafétéria; le rythme infernal; le fait que je ne prenne pas les 2 pauses de 15min par jour parce que y’a trop de boulot; se faire entuber par le salaire au ras des pâquerettes; faire 40h pour un contrat de 37h30; l’ambiance de merde; le bruit du labo; se plier en 4; avoir des clients toute la journée pour assister aux essais (c’est lourd); la fois où un montage s’est cassé en plein essai et 6 litres d’eau se sont déversés par terre alors qu’il y avait des dizaines de câbles électriques autour....; ne plus avoir envie de parler aux collègues; bref je m’arrête là pour le moment.

Je repensais à S. car j’ai vu quelques publications à lui sur le réseau social et je me suis dis "quel guignol ce type". Je suis totalement vaccinée. Il ne me tente plus du tout. J’ai l’impression que c’est resté un ado. Ah oui, en fait il y avait une photo de lui dans le journal à propos d’un "loisir" à lui, et puis je me suis rendue compte que je m’en foutais en grande partie. Je veux dire que je n’avais pas de regrets de ne pas être avec lui ou quoi.
Au contraire, je me suis sentie mieux.

Je repensais à Je. aussi. Je regrette d’être restée autant de temps avec lui. Il y a des gestes qu’il faisait qui, avec le recul, m’ont dégoûté. Par exemple, la première fois où on a couché ensemble il n’a pas mis de protection. Alors que ce mec enchaînait les conquêtes. Une fois je lui en avais parlé et je me rappelle qu’il m’avait dit un truc du style "avec toi je ne risquais rien"
Quel bouffon. Je regrette de n’avoir rien fait.
Et puis, il avait des idées butées. Il manquait de bon sens parfois. Je me suis rendue compte que sortir avec quelqu’un qui n’a pas le bac (ou au moins le niveau), ça fait des décalages dans les conversations. Bon je m’arrête car je deviens méchante.

Je suis bien avec Cy. J’aurais du tenter, sauter le pas il y a des années. J’étais beaucoup trop timide, je n’avais pas confiance en moi, et j’étais dans cette même boite où l’ambiance est pourrie.
Je regrette juste qu’on ne passe pas les week end ensemble, ça me fait de la peine de rester seule.
Je commence à rencontrer ses proches, c’est pas facile car ça me fait peur et pleurer.
Mais j’y arrive petit à petit.

]]>
2017-12-15T20:07:00+01:00
http://nono.journalintime.com/chemin chemin Les sentiments me reviennent pour Cy. c'est quelque chose que je ne contrôle pas et qui m'échappe totalement. On est dimanche soir, je n'ai clairement pas envie d'y retourner demain, dans cette prison qui me permet d'être indépendante. Est ce que j'arriverai à trouver un emploi qui me plait plus? Genre avec des collègues sympas et où ça se passerai bien dans le travail. Cette perspective me donne envie de pleurer tellement ça me parait irréel. Il ne faut pas que je baisse les bras. A part ça, je regardais les prix de l'immobilier. J'aurais aimé être propriétaire, les prix ont Les sentiments me reviennent pour Cy. c’est quelque chose que je ne contrôle pas et qui m’échappe totalement.
On est dimanche soir, je n’ai clairement pas envie d’y retourner demain, dans cette prison qui me permet d’être indépendante.
Est ce que j’arriverai à trouver un emploi qui me plait plus ? Genre avec des collègues sympas et où ça se passerai bien dans le travail. Cette perspective me donne envie de pleurer tellement ça me parait irréel.
Il ne faut pas que je baisse les bras.

A part ça, je regardais les prix de l’immobilier. J’aurais aimé être propriétaire, les prix ont tellement grimpé. Mon PEL périme dans 4 ans, j’ai encore un peu de marge. J’aurais aussi aimé avoir ma propre famille. Quand je vois d’autres filles de mon age qui ont un ou deux enfants, je me rends compte que moi je n’ai rien construit encore. Et le temps défile, tellement vite.
J’aimerai bien savoir ce que je vais devenir.

]]>
2017-11-12T21:05:45+01:00
http://nono.journalintime.com/Ocean Océan J'ai fini par postuler à cette offre. Au final, je ne pense pas être tout à fait faite pour le job. Je pense qu'ils recherchent quelqu'un de plus expérimenté. Mais c'était juste pour m'ôter le doute. Comment j'en ai marre de cette boite. Je me répète mais c'est ce que je pense tous les matins en arrivant. Enfermée dans une cage, sans fenêtres. Ma vie ne sert qu'à ce boulot. Tout est faux. Il n'y a rien de plus. Je n'ai pas de vie à côté. J'ai raté ma vie? De toute façon, je ne suis pas la seule dans ce cas. Je le sais. Après, ça ne me déprime pas plus que ça. Genre je J’ai fini par postuler à cette offre. Au final, je ne pense pas être tout à fait faite pour le job.
Je pense qu’ils recherchent quelqu’un de plus expérimenté. Mais c’était juste pour m’ôter le doute.
Comment j’en ai marre de cette boite. Je me répète mais c’est ce que je pense tous les matins en arrivant. Enfermée dans une cage, sans fenêtres.
Ma vie ne sert qu’à ce boulot. Tout est faux. Il n’y a rien de plus.
Je n’ai pas de vie à côté. J’ai raté ma vie ? De toute façon, je ne suis pas la seule dans ce cas. Je le sais.
Après, ça ne me déprime pas plus que ça. Genre je le constate mais ça ne me rends pas triste. Je m’en fous.
Voilà c’est ça le truc, c’est que je m’en fous.
Encore avant, je bataillais pour avoir un semblant de vie normale. Je demandais à gauche, à droite qui voudrait faire un ciné avec moi le week end.
Mais maintenant, je n’en ai plus rien à faire. Je voudrais vivre dans un endroit isolé dans la nature où personne ne viendrait m’emmerder.

Avec Cy. j’ai l’impression que mes sentiments s’en sont allés

]]>
2017-10-27T22:50:34+02:00
http://nono.journalintime.com/Ma-boite Ma boite J'hésite tellement à postuler. J'ai vu une offre d'emploi qui pourrait être pas mal pour moi. Malgré ça, je reste une flipette il ne faut pas l'oublier. J'ai dépassé les 5 ans dans cette boite, ça ne peut plus durer. Le travail en soi est plutôt intéressant, quoique il y a souvent des galères techiques. Ce qui ne va pas, c'est tout le reste. Au niveau social, ça n'a jamais marché, mais vraiment pas du tout. Genre, j'en suis venue au point ou je préfère manger seule à mon bureau plutôt que d'aller dans la salle prévue pour les repas. Car ça me gonfle tellement de croiser J’hésite tellement à postuler.
J’ai vu une offre d’emploi qui pourrait être pas mal pour moi.
Malgré ça, je reste une flipette il ne faut pas l’oublier.
J’ai dépassé les 5 ans dans cette boite, ça ne peut plus durer. Le travail en soi est plutôt intéressant, quoique il y a souvent des galères techiques.
Ce qui ne va pas, c’est tout le reste.
Au niveau social, ça n’a jamais marché, mais vraiment pas du tout. Genre, j’en suis venue au point ou je préfère manger seule à mon bureau plutôt que d’aller dans la salle prévue pour les repas. Car ça me gonfle tellement de croiser les gens, et leur parler c’est pire.
Et puis, dans l’équipe il y a une ambiance de merde.
Au niveau du salaire, c’est plutôt bof. C’est une petite entreprise, il ne faut pas en attendre trop.
Au niveau des horaires, j’ai l’impression de passer à côté de ma vie.
Ce matin, je me suis sentie hyper déprimée d’être dans cette boite, dans ce labo où il n’y a pas de fenêtre.
J’étouffe, je me sens oppressée. Je me sens observée par tout le monde.
Cette boite me fait penser au roman de george orwell, 1984.
Big brother is watching me.
En ce moment, je fais du rabe. J’écourte la pause du midi. Je dépasse l’horaire de débauche.
Je fais ça pour quoi ?

]]>
2017-10-18T19:42:58+02:00
http://nono.journalintime.com/Monde-injuste Monde injuste Je n'ai plus d'énergie. Je culpabilise de ne pas aller en sport, ça doit faire plus de 2 semaines que je n'y suis pas allée. Mais j'ai envie de changer de salle, les horaires ne me conviennent pas du tout. J'en ai repéré une autre, je ne pourrais m'y inscrire qu'en février car j'ai une période d'engagement dans celle où je suis. Avec Cy, ça va j'ai peur que tout s'arrête. Je ne pense pas que ça arrive mais on ne sait jamais. Genre ça se sent que lui il n'a pas de problèmes familiaux, que dans sa vie il n'est pas triste, encore moins déprimé. L'autre jour, je suis allée à un Je n’ai plus d’énergie. Je culpabilise de ne pas aller en sport, ça doit faire plus de 2 semaines que je n’y suis pas allée. Mais j’ai envie de changer de salle, les horaires ne me conviennent pas du tout.
J’en ai repéré une autre, je ne pourrais m’y inscrire qu’en février car j’ai une période d’engagement dans celle où je suis.
Avec Cy, ça va j’ai peur que tout s’arrête. Je ne pense pas que ça arrive mais on ne sait jamais. Genre ça se sent que lui il n’a pas de problèmes familiaux, que dans sa vie il n’est pas triste, encore moins déprimé.
L’autre jour, je suis allée à un repas chez son frère et sa copine. En rentrant, je me suis effondrée en pleurant. Je me suis sentie angoissée, de mon manque de sociabilité, et de la différence qu’il y avait.
Quand je dis différence, je parle du fait que dans sa famille tout a l’air de bien aller. Moi en un claquement de doigt, je peux recevoir un appel de mon père pour me dire que ma mère a rechuté, me raconter plein d’horreur et me faire déprimer. Je ne me suis pas sentie normale, et j’ai craqué.
A part ça, je sens que les sentiments pour lui sont là.
A voir.
Et le boulot, c’est l’heure de se barrer. Je n’ai plus envie de rêver des essais que je fais, tel un robot sans âme.
En plus, j’ai appris qu’un budget pour augmenter les salariés avait été dégagé "pour motiver les salariés".
Et moi j’ai appris que je n’aurais rien.
Faire 40h payé 37,5h me pose problème.
Savoir qu’un collègue qui est là depuis 2 ans est payé + que moi, alors que j’y suis depuis 5 ans, c’est du foutage de gueule, de la trahison. C’est inacceptable. C’est de l’exploitation. Je me démerde aussi bien que lui. Sans compter que lui, il a du avoir sa petite augmentation.
Où va le monde ?
Ce n’est plus du tout possible.
C’est clairement l’heure de quitter le navire, sans culpabilité.
En 2018, je serai partie de cette boite, c’est sûr.

]]>
2017-09-29T23:33:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Connecteur Connecteur Je suis tellement HS d'avoir repris le boulot. Autant moralement que physiquement. En plus, j'ai senti que mon système immunitaire a lutté contre quelque chose car ce matin j'avais un ganglion enflé, et pas l'autre. Je pense que c'est à cause de cette clim à la con qui est partout. Bon, avec le collègue ça s'est concrétisé. Je peux dire que ça fait une semaine que je suis avec lui. En fait, c'était un vieux garçon habitué au célibat. Etant donné que ça n'est plus un collègue maintenant, je vais le nommer Cy. Cela s'est fait vendredi dernier. On s'était mis d'accord pour Je suis tellement HS d’avoir repris le boulot. Autant moralement que physiquement.
En plus, j’ai senti que mon système immunitaire a lutté contre quelque chose car ce matin j’avais un ganglion enflé, et pas l’autre.
Je pense que c’est à cause de cette clim à la con qui est partout.

Bon, avec le collègue ça s’est concrétisé. Je peux dire que ça fait une semaine que je suis avec lui.
En fait, c’était un vieux garçon habitué au célibat.
Etant donné que ça n’est plus un collègue maintenant, je vais le nommer Cy.
Cela s’est fait vendredi dernier. On s’était mis d’accord pour qu’il vienne manger chez moi.
Et au fil de la soirée, on s’est rapproché.
Il m’a dit qu’il avait le trac car ça faisait longtemps qu’il n’avait pas eu de copine (genre plusieurs années).
Comme quoi, dans ce monde d’aujourd’hui, c’est aux filles de faire le premier pas.
Je me sens beaucoup mieux avec lui qu’avec Je. J’ai carrément plus de sentiments.
Après il faut voir comment ça évolue, est ce qu’on se correspond au niveau du caractère, de la façon de vivre, des proches.
Disons que pour le moment, c’est une porte ouverte qui mène sur je ne sais pas quoi. Et c’est pas encore gagné.
Je me dis que j’aurais pu être avec lui il y a 5 ans. Mais j’étais beaucoup moins sûre de moi à l’époque, jamais je n’aurais osé tenter quoique ce soit.

A part ça, ce con de chat a sectionné le câble d’alimentation de mon pc, je le maudis.

]]>
2017-08-25T22:21:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Vision Vision Je me dis que j'ai peut être des dons de voyance, car au final on m'a bien cambriolé... la voiture.. Hier, le voisin tambourine à ma porte, déjà j'étais en mode péquenaud dans mon canapé, et il me dis qu'on a ouvert toutes les voitures. Moi qui voulais passer la journée à glander, c'était mal barré. J'ai donc pris ma douche, et puis je suis allée voir dans le parking sous terrain que je paye 55 euros par mois (parking sans portail évidement). Et en effet, ça fait bizarre d'arriver et de voir la portière côté conducteur ouverte, la petite vitre cassée, la boite à gants Je me dis que j’ai peut être des dons de voyance, car au final on m’a bien cambriolé… la voiture..
Hier, le voisin tambourine à ma porte, déjà j’étais en mode péquenaud dans mon canapé, et il me dis qu’on a ouvert toutes les voitures.
Moi qui voulais passer la journée à glander, c’était mal barré.
J’ai donc pris ma douche, et puis je suis allée voir dans le parking sous terrain que je paye 55 euros par mois (parking sans portail évidement).
Et en effet, ça fait bizarre d’arriver et de voir la portière côté conducteur ouverte, la petite vitre cassée, la boite à gants ouverte, et les quelques affaires éparpillées.
Ils ont juste piqué un parfum à la con senteur vanille, ils ont du être déçus de ne rien trouver d’autre.
Bien fait pour leur gueule à ces amateurs !
Si j’étais cambrioleuse, moi j’irais d’abord repérer la voiture avec le plus de bordel apparent.
Dans la mienne, il n’y avait rien qui traînait.
Pour moi, c’était des petits joueurs, des touristes.
J’ai été porter plainte avec les voisins, il n’y a eu que 2 voitures attaquées dans tout le sous sol.
Et puis j’ai appelé l’assurance, et demain on me change la vitre pétée.

Le soir même, j’ai vu le collègue. On a mangé ensemble et on a été au ciné.
Je pense que c’est totalement réciproque l’attirance et tout ce qui va avec.
Pour le coup, la honte est partie comme j’ai vu que lui aussi, il a envie de plus.
Mais de mon côté, il y a un mur immense de timidité, je ne sais pas comment je vais faire pour l’embrasser un jour.
Et puis, ça me stresse.

Je n’ai donc pas revu S. pour le moment. Je trouve que ce type abuse.
Il m’a dit que l’on pouvait se revoir pour du sexe à condition qu’on se fixe des règles pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté. Je me dis que l’idée d’être en couple avec moi doit grave le dégoûter.
Genre il doit me voir de très haut. Genre, il est moins con que moi. Genre, il ne mérite pas une fille dans mon genre (d’ailleurs c’est quoi mon genre?). Genre, il manque d’humilité. Ce type ne me connait pas et il ne me mérite pas.
Même s’il m’attire beaucoup à l’extérieur, il est extrêmement moche à l’intérieur, totalement laid d’ailleurs.
Il restera une solution physique de secours.

A part ça, cette après midi j’ai envoyé une candidature spontanée dans une grosse boite.
J’en ai trop marre de la boite où je suis, ça fait 5 ans que j’y suis.
On me dira "c’est partout pareil", je suis tout à fait d’accord.
Mais si je peux faire en sorte que ça soit "partout pareil" et avoir pleins d’avantages je préfère.
Parce que là c’est le néant au niveau des avantages.
Ca serait bien que je me casse dans les 2 prochaines années.

]]>
2017-08-17T20:41:00+02:00
http://nono.journalintime.com/Bruine Bruine Je suis rentrée de là où j'étais et ça s'est bien passé. On ne m'a pas cambriolé. Et pour le chat, il n'a pas l'air de bouder, en même temps j'avais demandé aux voisins de venir lui donner à manger et ils sont venus deux fois par jour. C'est quand même gentil, je crois que je leur fais un peu pitié parce que je vis seule et qu'eux ils sont en couple. Pour le collègue, je suis retournée dans une phase de honte absolue. Depuis vendredi, il ne me parle plus. Alors, je n'assume plus. J'ai l'impression d'en avoir trop dit, trop dit de conneries. Je suis peut être trop jeune pour Je suis rentrée de là où j’étais et ça s’est bien passé. On ne m’a pas cambriolé. Et pour le chat, il n’a pas l’air de bouder, en même temps j’avais demandé aux voisins de venir lui donner à manger et ils sont venus deux fois par jour.
C’est quand même gentil, je crois que je leur fais un peu pitié parce que je vis seule et qu’eux ils sont en couple.

Pour le collègue, je suis retournée dans une phase de honte absolue.
Depuis vendredi, il ne me parle plus. Alors, je n’assume plus.
J’ai l’impression d’en avoir trop dit, trop dit de conneries. Je suis peut être trop jeune pour lui qui se considère vieux (on a 5 ans d’écart, je comprends que ça puisse faire beaucoup).
Pourtant, la conversation n’était pas si déconnante. A un moment, il m’a même sorti "t’auras qu’à venir la semaine prochaine (là où il est), en espérant qu’il fasse beau". A ce moment là, j’ai cru que j’avais bon, que j’étais sur la bonne voie.
Et puis, la dernière fois que je lui ai parlé, il m’a sorti des trucs bizarres : il m’a dit qu’il était gémeaux, donc soit disant double, et que ce n’était peut être pas lui qui me parlait à certains moments.
Sans déconner, c’est quoi ce type. Il faut à tout prix que j’arrête.
Je ne comprends rien et je me prends trop la tête.
Je me suis trop enflammée.
Il faut laisser le temps et que j’arrête tout de suite d’y penser.
J’ai fait n’importe quoi.

J’ai l’impression de dépérir mentalement. Je tourne en rond. Je n’avance pas.
J’ai même recontacté S. pour qu’on se revoit physiquement.

Au stade où j’en suis la meilleure façon de trouver quelqu’un reste les sites de rencontre, et ça me saoule tellement.
Je n’ai pas envie d’être sociable pour m’intéresser à quelqu’un de nouveau, ça m’emmerde.
Et puis, flasher sur une photo ça veut rien dire. Si j’y vais, je vais tomber sur n’importe qui.
Quel désespoir.
En allant voir ma famille, j’ai rencontré un couple qui s’était rencontré à l’age de 16 ans et ils sont encore ensemble aujourd’hui. Wouah.
Ce genre de chose ne m’arrivera jamais dans ma vie trop moderne.

]]>
2017-08-14T20:10:50+02:00
http://nono.journalintime.com/Table-basse Table basse Petit coup de blues. Je vais devoir m'absenter 4 jours, et je vais laisser le chat. J'ai demandé à mes voisins de venir lui donner à manger. Je compte lui laisser la fenêtre entre ouverte avec le volet ouvert sur 15cm. Le risque de cambriolage est là et ça me contrarie énormément. Ce chat passe sa vie dehors. Je n'ai pas trouvé d'autre solution. Alors je me fais des plans où je vais coincer la fenêtre avec des packs d'eau, la table basse, des chaises, laisser des lumières allumées.. mais je flippe sa race. A part ça, j'ai revu J. l'autre jour.. ça s'est bien passé, je n'ai Petit coup de blues.
Je vais devoir m’absenter 4 jours, et je vais laisser le chat. J’ai demandé à mes voisins de venir lui donner à manger. Je compte lui laisser la fenêtre entre ouverte avec le volet ouvert sur 15cm. Le risque de cambriolage est là et ça me contrarie énormément.
Ce chat passe sa vie dehors.
Je n’ai pas trouvé d’autre solution.
Alors je me fais des plans où je vais coincer la fenêtre avec des packs d’eau, la table basse, des chaises, laisser des lumières allumées.. mais je flippe sa race.

A part ça, j’ai revu J. l’autre jour.. ça s’est bien passé, je n’ai rien ressenti en le voyant (je fuyais un peu son regard aussi). Je l’ai trouvé aminci et sa voix avait changé. Dans son comportement, il n’arrêtait pas de me fixer, il me posait pleins de questions, et je l’ai trouvé un peu "mort de faim".
Il essayait de me faire rire, et me sortait des phrases à la cool. Mais je ne suis plus aussi cool qu’avant !
Sinon le film était sympa.

Pour ce qui est du collègue, j’ai eu la confirmation qu’il a bien réceptionné tous mes signaux hier. Car je lui ai tendu une perche en lui disant qu’il allait louper une émission à la télé, et il m’a dit de l’enregistrer pour qu’on la regarde ensemble. Au final ça avance, je suis surprise de mon efficacité.
Mais put*n, j’espère que ce n’est pas du second degré genre il se fout de ma gueule. Vu comment la vie est rude ça pourrait être possible.
Il y a encore du chemin, il faudrait que j’arrive à ce qu’on se voit pour un rendez vous.

]]>
2017-08-08T21:57:00+02:00